Recherche et innovation

CYCLOPE - Etude sur la récupération de chaleur pour la production de vapeur basse pression

statut du projet | En cours
Détails de la manifestation
Date de début : Janvier 2017
Date de fin : Juillet 2018
Appel à projets de recherche : APRED - Énergie durable : production, gestion et utilisation efficaces
Année de l’appel à projets : 2017
Programme de la stratégie de Recherche : Systèmes énergétiques intelligents
Programme de la stratégie de Recherche : Production, gestion et stockage de vecteurs énergétiques
Organisme coordinateur : ARMINES - CES
Partenaires : TOTAL
Zone d’implantation
des porteurs du projet :
Île-De-France / Essonne / palaiseau

Le projet CYCLOPE a pour objectif de démontrer les performances du cycle avancé de thermo-transformation à absorption-éjection

Le cycle AAHT proposé, résultat d’un partenariat entre TOTAL et ARMINES, a montré la capacité théorique unique de récupérer la chaleur fatale à des températures en dessous de 75°C et de la convertir en chaleur utile sous forme de vapeur basse pression. La pertinence du projet CYCLOPE se trouve dans l’ouverture de nouvelles opportunités de valorisation de chaleur fatale à partir des rejets thermiques en dessous de 75°C et jusqu’à 45°C.

Ce cycle avancé est en rupture par rapport aux technologies existantes de cycles à absorption qui montrent des limitations techniques et opératoires.

L’impact du projet CYCLOPE se trouve dans la réduction des besoins énergétiques industriels en France, pour produire de la vapeur basse pression (<3 bar). Par exemple, ces besoins représentent plus de 7000 GWh par an à des températures comprises entre 120°C et 139°C [Dupont et Sapora 2009]. Ce chiffre représente les besoins énergétiques des industries du bois, de l’agroalimentaire, du plastique, entre autres.

 Il est à noter que la demande est en réalité beaucoup plus importante, car les besoins énergétiques des raffineries et de l’industrie pétrochimique ne sont pas inclus dans l’étude. D’après Dupont et Sapora 2009, le potentiel de valorisation de la chaleur fatale basse température serait supérieur à 14 TWh/an. Sa conversion en chaleur utile par les thermo-transformateurs et par d'autres cycles thermodynamiques aurait le potentiel de réduire de jusqu’à 50% l’utilisation d’énergie primaire pour les besoins industriels.

Le partenariat TOTAL et ARMINES cible la démonstration du thermo-transformateur à absorption-éjection avancé extrapolable à des unités de récupération de chaleur fatale dans les sites industriels de pétrochimie et raffinage. Ce démonstrateur sera construit et testé au Centre Efficacité Energétique des Systèmes (CES). Le potentiel de récupération de chaleur fatale basse température existant dans les sites industriels de TOTAL est très important.

Le démonstrateur du cycle avancé à absorption-éjection du projet CYCLOPE cible la réduction de la consommation d’énergie primaire, des émissions de gaz à effet de serre lors de la combustion de carburants pour la production de vapeur et des rejets de chaleur à l’atmosphère. Les résultats sont extrapolables à d’autres industries et serviront à définir la feuille de route pour démontrer la compétitivité de ces technologiques AAHT vis-à-vis des technologies existantes.

ce contenu vous a-t-il été utile ? OUI

40 personnes ont trouvé ce contenu utile