Recherche et innovation

CASTEL - Impact Sanitaire des Poussières de Sol dans des Ecoles Maternelles

statut du projet | En cours
Détails de la manifestation
Date de début : Janvier 2019
Date de fin : Janvier 2022
Appel à projets de recherche : AAC Thèses - Appel à candidatures Thèses ADEME
Année de l’appel à projets : 2019
Organisme coordinateur : IMBE
Partenaires :
Partenaires :
Zone d’implantation
des porteurs du projet :
Provence-Alpes-Côte-D'azur / Bouches-Du-Rhone / Marseille

Ce projet s'inscrit dans les préoccupations actuelles sur l'impact des conditions environnementales, et notamment des polluants chimiques dispersés dans les compartiments environnementaux, sur la santé humaine. Il est focalisé sur une population dite sensible, à savoir les jeunes enfants (3-6 ans). Il vise à mieux connaitre les expositions environnementales et dangers potentiels, auxquelles sont soumis les petits écoliers, dans des lieux recevant du public. On s'intéressera pour cela au danger potentiel induit par l'ingestion de poussières de sol intérieures et extérieures, en lien avec la présence des enfants dans des écoles maternelles localisées dans divers contextes : urbain, portuaire, rural, industriel, ...

Contexte de l’étude

L’impact de l’environnement sur la santé humaine est un sujet d’inquiétude sociétale grandissant. Chez les jeunes enfants (< 5 ans), 26% des décès totaux seraient liés à des causes environnementales. L’ingestion accidentelle de poussières sédimentées ou issues des sols représente une exposition probable chez les jeunes enfants, puisque, du fait des jeux au sol et du portage fréquent des mains à la bouche, il est estimé qu’ils peuvent ingérer jusqu’à 100 mg de poussières par jour.

Pour mieux comprendre le danger associé à cette exposition par ingestion, nous souhaitons répondre à différentes questions :

1. Quel est l'impact toxique généré par le cumul des différents contaminants présents dans les poussières ?

2. Quelle part de contaminants présents dans les poussières va effectivement passer vers les organes digestifs ?

3. Peut-on dégager des grandes tendances entre nature physique, contenu chimique, toxicité des poussières et contexte environnemental ? La recherche doctorale sera structurée en trois axes.

Axe 1 : Effets de mélange

Les Eléments Traces Métalliques (ETM) et les Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques (HAP) sont deux familles de contaminants couramment retrouvées dans les poussières de sol. Certains composés de ces familles sont cancérigènes. Notre but est de déterminer s’il existe des phénomènes d'interaction entre ces composés pouvant influer sur les effets génotoxiques (dommages à l’ADN et aux chromosomes) induits quand ils sont en mélange.

Axe 2 : Outils pour la bioaccessibilité orale

 Lorsque les enfants ingèrent des poussières contaminées, seule une partie des contaminants se détache des poussières et est libérée dans l’estomac et l’intestin. Cette partie appelée fraction bioaccessible, est celle qui pourra être absorbée par l’organisme. Notre but est de mettre au point des méthodes in vitro physiologiques et chimiques pour accéder au contenu bioaccessible.

Axe 3 : Etude in situ dans des écoles maternelles

Afin de documenter l’exposome, c’est-à-dire l’ensemble des expositions au cours de la vie d’un individu depuis sa naissance jusqu’à son décès, il est important de procéder à des prélèvements qui prennent en compte différents aspects de l’environnement dans lequel vit un individu. Dans ce cadrelà, nous effectuerons des campagnes de prélèvements de poussières de sol dans différentes écoles maternelles situées dans divers contextes environnementaux en collaboration avec nos partenaires locaux AtmoSud et la région Sud, Provence Alpes Côtes d’Azur. Ces campagnes nous permettront d’examiner l’exposition aux contaminants via l’ingestion de poussières de sol et les dangers potentiels qui en découlent.

ce contenu vous a-t-il été utile ? OUI

58 personnes ont trouvé ce contenu utile