Recherche et innovation

BLARY - Perception des éoliennes par les oiseaux

statut du projet | En cours
Détails de la manifestation
Date de début : Janvier 1
Date de fin : Janvier 3
Appel à projets de recherche : AAC Thèses - Appel à candidatures Thèses ADEME
Année de l’appel à projets : 2021
Programme de la stratégie de Recherche : Cadre Bâti , des territoires durables aux bâtiments performants
Programme de la stratégie de Recherche : Transports et mobilités
Programme de la stratégie de Recherche : Systèmes énergétiques intelligents
Programme de la stratégie de Recherche : Ecoconception et écoefficience des systèmes de production
Programme de la stratégie de Recherche : Production, gestion et stockage de vecteurs énergétiques
Programme de la stratégie de Recherche : Captage et valorisation du CO2
Programme de la stratégie de Recherche : Déchets et matière, collecte, tri, recyclage et valorisation
Programme de la stratégie de Recherche : Production durable des matières agricoles et forestières
Programme de la stratégie de Recherche : Caractérisation, mobilisation et valorisation de la biomasse
Programme de la stratégie de Recherche : Gestion durable des sols, sites pollués et stockage du CO2
Programme de la stratégie de Recherche : Préservation et amélioration de la qualité de l'air
Programme de la stratégie de Recherche : Evaluation des impacts environnementaux et sanitaires
Programme de la stratégie de Recherche : Energie, Environnement et Société
Programme de la stratégie de Recherche : Actions transversales
Programme de la stratégie de Recherche : Autres (SHS, Santé,...)
Programme de la stratégie de Recherche : Changement climatique
Programme de la stratégie de Recherche : Economie circulaire / Déchets
Programme de la stratégie de Recherche : Energie
Programme de la stratégie de Recherche : Mobilité / Transport
Programme de la stratégie de Recherche : Qualité de l'air
Programme de la stratégie de Recherche : Sols / Agriculture / Forêt
Programme de la stratégie de Recherche : Urbanisme/Bâtiment
Organisme coordinateur : CEFE-CNRS
Partenaires :
Zone d’implantation
des porteurs du projet :
Occitanie / Herault / Montpellier

Le développement des éoliennes provoque des milliers de mortalités d'oiseaux par collision chaque année. L’objectif de ce projet est à la fois appliqué et fondamental : il vise à comprendre comment les oiseaux perçoivent les éoliennes afin d’adapter ces dernières pour les rendre plus détectables par les oiseaux.

Cette action de recherche constitue l'un des cinq volets du programme MAPE : « Réduction de la Mortalité Aviaire dans les Parcs Éoliens en exploitation ». Ce projet de recherche multi-acteurs et collaboratif réunit pour la première fois l’ensemble des acteurs concernés par la problématique, grâce à une démarche innovante, portée par la Maison des Sciences de l’Homme SUD (MSH SUD).

Capacité des oiseaux à percevoir les éoliennes

La capacité des oiseaux à percevoir les éoliennes dépend de plusieurs paramètres dont :

  • l’acuité visuelle (capacité à distinguer un objet au loin)
  • la perception des couleurs
  • la perception du contraste
  • le champ de vision
  • la perception du mouvement rotatif
  • le comportement de l’oiseau en vol

Des études préliminaires sur quelques espèces d’oiseaux semblent montrer qu’ils perçoivent mal le contraste. Or, selon les conditions météorologiques, une éolienne contraste peu avec le ciel en arrière-plan, ce qui pourrait être à l’origine des collisions. Il en va de même pour le mouvement rotatif qui est possiblement mal perçu par les oiseaux selon la vitesse des pales. Les capacités des oiseaux à percevoir le contraste et le mouvement rotatif sont encore peu étudiées. Ce projet a pour but d’enrichir nos connaissances sur ces capacités visuelles et de déterminer si elles font partie des facteurs responsables des collisions des oiseaux avec les éoliennes. L’étude de la perception du contraste et du mouvement rotatif par les oiseaux constituent les deux premiers axes du projet. En fonction des résultats, des améliorations pourraient être proposées aux turbiniers pour améliorer la perception par les oiseaux et ainsi diminuer les risques de collisions.

Prise de décision des oiseaux face aux éoliennes

Il est aussi possible que les oiseaux perçoivent correctement les éoliennes, mais n’arrivent pas à évaluer la vitesse des pales. S’ils évaluent la vitesse de rotation comme étant inférieure à la réalité, ils pourraient prendre la décision de traverser, à tort. La prise de décision constitue le troisième axe d’étude de ce projet. En fonction des résultats, si un seuil de vitesse de prise de décision est déterminé, des améliorations pourraient être proposées aux turbiniers pour réduire ou augmenter la vitesse de rotation des pales.

ce contenu vous a-t-il été utile ? OUI

46 personnes ont trouvé ce contenu utile