Recherche et innovation

BIO&BIO - Amélioration des diagnostics et traitements des sites pollués

statut du projet | En cours
Détails de la manifestation
Appel à projets de recherche : Gesipol - Gestion intégrée des sites et sols pollués : aide à la recherche et au développement
Année de l’appel à projets : 2018
Programme de la stratégie de Recherche : Gestion durable des sols, sites pollués et stockage du CO2
Organisme coordinateur : Golder
Partenaires : SOLEO SERVICES
Partenaires : SNCF - SNCF Combustible
Partenaires : UL - LSE
Zone d’implantation
des porteurs du projet :
Auvergne-Rhône-Alpes / Loire / Roanne
Auvergne-Rhône-Alpes / Rhone / LYON
Grand-Est / Meurthe-Et-Moselle / Nancy

Le projet BIO&BIO, pour BIODISPONIBILITE et BIOLAVAGE est un projet multidisciplinaire aux objectifs ambitieux cherchant à répondre à deux problématiques majeures du diagnostic des sites pollués et de leur traitement in situ.

Un projet à visés multiples

Le projet BIO&BIO cherche tout d’abord à développer un nouveau protocole de mesure de la biodisponibilité des hydrocarbures dans les sols pollués et ce, afin d’améliorer l’évaluation de la faisabilité du traitement de ces sites par des techniques biologiques in situ. Ce protocole développé sera ainsi utilisé pour trouver les moyens de modifier cette biodisponibilité, paramètre souvent limitant la faisabilité des traitements.

Le projet BIO&BIO a également pour objectif d’optimiser les techniques de traitement par biolavage et ce, en recherchant les modalités permettant une augmentation significative de la biodisponibilité des hydrocarbures, permettant ainsi une amélioration des cinétiques de biodégradation et de récupération par lessivage.

Le projet explorera tout d’abord l’optimisation du traitement par le biais de processus biologiques via l’injection de cultures de micro-organismes hydrocarbonoclastes. Le projet étudiera également la modification des paramètres chimiques régissant les forces de sorption par l’utilisation de biosurfactants produits dans des cultures microbiennes dédiées. Le projet explorera enfin des méthodes convectives (eau à différentes températures) dans ce même objectif de favoriser la désorption depuis la matrice solide des sols vers la matrice liquide.

Le lessivage des hydrocarbures en objectif

Les différentes modalités explorées durant le projet BIO&BIO seront étudiées au laboratoire dans des essais en colonne afin d’aboutir à une compréhension maximale des processus mis en jeu. Un suivi précis des effets des différentes modalités sur la biodisponibilité des hydrocarbures et sur les micro-organismes du sol sera réalisé.

Les modalités ou couplage de modalités, définis comme étant efficace pour mobiliser ou permettre la biodégradation des hydrocarbures seront testés lors d’un essai pilote sur un sol modèle (contamination vieillie, faible biodisponibilité des hydrocarbures, teneur élevées). Cet essai pilote permettra une optimisation du traitement par lessivage en développant les outils technologiques adéquat (matériel grande échelle de culture microbienne et de suivi de la densité bactérienne, matériel d’injection de produit).

Afin d’atteindre les objectifs de ce projet, le groupement s’articule autour d’acteurs reconnus des sites et sols pollués depuis la maitrise d’ouvrage (SNCF) jusqu’à la réalisation des travaux (SOLEO Services) en passant par la phase d’étude (Golder Associates) et la recherche universitaire (Laboratoire Sols et Environnement).

ce contenu vous a-t-il été utile ? OUI

34 personnes ont trouvé ce contenu utile