Recherche et innovation

bHF - Une chaudière thermodynamique qui souffle aussi bien le chaud que le froid

statut du projet | En cours
Détails de la manifestation
Date de début : Janvier 1
Date de fin : Janvier 2
Année de l’appel à projets : 2021
Programme de la stratégie de Recherche : Cadre Bâti , des territoires durables aux bâtiments performants
Organisme coordinateur : boostHEAT
Partenaires : ARMINES
Zone d’implantation
des porteurs du projet :
Paris
Occitanie / Gard
Occitanie / Haute-Garonne

Objectif de ce projet : adapter la chaudière thermodynamique réversible de la société Boostheat, coordinateur du projet,  à la production de froid pour les bâtiments résidentiels collectifs et tertiaires. De quoi améliorer l’efficacité énergétique de ces bâtiments.

Le secteur de l’habitat représente 30% de la consommation énergétique finale en France. Avec ses chaudières thermodynamiques à très haut rendement, la société Boostheat, qui coordonne le projet BHF, apporte une réponse concrète et majeure à ces problématiques de maîtrise énergétique.

La solution développée et brevetée par la start-up alésienne utilise une technologie innovante de compression thermique pour produire avec une très haute efficacité du chauffage, mais aussi du froid et de l’eau chaude sanitaire. Elle tire profit de deux technologies existantes : une chaudière et une pompe à chaleur utilisant le CO2 comme fluide frigorigène. Résultat : une division par deux de la consommation d’énergie par rapport aux chaudières à condensation. Et une conformité aux normes réglementaires européennes (F-GAS) applicables selon les bâtiments entre 2015 et 2025.

Une chaudière réversible à faible impact environnemental

Boostheat vise ici les besoins thermiques (chaud et froid) et d’eau chaude sanitaire de bâtiments résidentiels collectifs et tertiaires. En collaboration avec les Mines ParisTech, le projet a pour ambition d’adapter la chaudière thermodynamique boostHEAT pour répondre au besoin de rafraîchissement de ces bâtiments.

Cette chaudière réversible est tout particulièrement adaptée à la rénovation, se substitue aisément à une pompe à chaleur réversible ou à un groupe froid pour des bâtiments tertiaires. En outre, elle intègre une part d’énergie renouvelable pour le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire (conformément à la réglementation thermique 2012). Elle permet également à chacun de piloter sa consommation d’énergie au travers d’une interface et d’applications.

Les étapes successives du projet permettront de :

  • Optimiser la définition du produit : pour cela, la thermodynamique de la chaudière sera modélisée pour évaluer ses performances en termes de dimensionnements des composants et de consommation donc de coût de fonctionnement (étude menéepour 3 climats). Cela permettra de cibler les marchés les plus prometteurs ;
  • Adapter les circuits CO2 et l’hydraulique en mode froid et valider l’architecture complète de la machine pour la production de froid ;
  • Optimiser la régulation globale et les boucles de régulation spécifiques des composants pour s’adapter aux différentes applications de rafraichissement ;
  • Développer et valider une méthode de mesure permettant un bilan de performance saisonnier.
Avec ces chaudières, Boostheat ambitionne non seulement de répondre au besoin de rafraichissement des bâtiments, mais aussi de coupler cette solution à des sources d’énergie renouvelables (pour la production d’eau chaude), de s’attaquer à diverses applications industrielles, ainsi qu’à l’autoconsommation ou à la production d’électricité.

ce contenu vous a-t-il été utile ? OUI

10 personnes ont trouvé ce contenu utile