Recherche et innovation

ATLANTIDE - Développement de nouveaux modèles prédictifs de dégradation de solvants chlorés in situ

statut du projet | En cours
Détails de la manifestation
Appel à projets de recherche : Gesipol - Gestion intégrée des sites et sols pollués : aide à la recherche et au développement
Année de l’appel à projets : 2015
Programme de la stratégie de Recherche : Captage et valorisation du CO2
Programme de la stratégie de Recherche : Gestion durable des sols, sites pollués et stockage du CO2
Organisme coordinateur : ENOVEO
Partenaires : BURGEAP
Partenaires : ECL
Partenaires : RHODIA CHIMIE
Partenaires :

Le projet ATLANTIDE a pour objectif d’identifier les paramètres analytiques (chimiques, biologiques ou isotopiques) les plus pertinents pour construire des modèles prédictifs de la dégradation de solvants chlorés in situ. L'apport innovant des analyses de biologie moléculaire et du fractionnement isotopique sera évalué dans des contextes d'atténuation naturelle (deux sites) et de biostimulation (un site).

Le projet ATLANTIDE s’inscrit dans le prolongement du projet « cinétique de biodégradation » co-financé par l’ADEME. Ce projet a démontré une corrélation entre les vitesses de biodégradation des éthylènes chlorés et l’activité des gènes de biodégradation. ATLANTIDE a pour objectif de vérifier l’applicabilité de cette approche sur d’autres sites et de préciser l’apport des analyses de fractionnement isotopique en complément des analyses chimiques et biologiques.

Plusieurs méthodologies d’échantillonnage des communautés microbiennes seront comparées : prélèvements multi-niveaux de sol et d’eau de nappe, installation d’EMP (Echantillonneur Microbien Passif) ; filtration on site vs filtration en laboratoire. Une note technique présentera les résultats et validera la meilleure approche pour le projet.

Trois jeux de données (analyses chimiques, analyses biologiques, analyses isotopiques) seront générés et comparés, seul ou en combinaison, pour l’établissement de corrélations, entre ces différents paramètres et les vitesses de biodégradation, et la construction de modèles de transport (modèles analytiques et numériques).

Un guide méthodologique conclura le projet en présentant des recommandations pour l'acquisition des données et la génération de modèles prédictifs de l'évolution des concentrations en éthylène chlorés spécifiques à chaque site.

Ce projet est labellisé par le pôle de compétitivité AXELERA.

Le consortium du projet rassemble ENOVEO, une société  spécialisée dans les biotechnologies et l’ingénierie environnementale, BURGEAP, une société d'ingénierie de l'environnement et impliquée depuis 15 ans dans des projets R&D liés à la gestion des sites pollués, le groupe de Génomique Environnementale Microbienne au Laboratoire AMPERE de l'Ecole Centrale de Lyon, un laboratoire universitaire, et RHODIA Chimie – groupe SOLVAY, un industriel propriétaire de fonciers dégradés et engagé dans le soutien et la participation à des projets innovants en matières de gestion des pollutions

ce contenu vous a-t-il été utile ? OUI

45 personnes ont trouvé ce contenu utile