Recherche et innovation

ANAGREEN - Valorisation de chaleur perdue d'un site industriel

statut du projet | En cours
Détails de la manifestation
Appel à projets de recherche : APRED - Énergie durable : production, gestion et utilisation efficaces
Année de l’appel à projets : 2017
Programme de la stratégie de Recherche : Systèmes énergétiques intelligents
Programme de la stratégie de Recherche : Production, gestion et stockage de vecteurs énergétiques
Organisme coordinateur : Altran
Partenaires : AMMR
Zone d’implantation
des porteurs du projet :
Grand-Est / Moselle / Metz
Hauts-De-France / Nord / Dunkerque
Île-De-France / Yvelines / Vélizy-Villacoublay
Occitanie / Haute-Garonne / Toulouse

Le projet ANAGREEN vise à renforcer les missions de diagnostic énergétique des sites industriels par le développement d'une nouvelle méthodologie intégrant des modèles de simulation/optimisation appliqués à la récupération et valorisation de la chaleur perdue.

Il est constaté que la détection des opportunités de récupération de chaleur est actuellement réalisée « à dire d’expert » et que l’évaluation du potentiel est basée sur des valeurs moyennes des grandeurs thermiques, ce qui induit un manque de fiabilité des estimations qui remet en cause la viabilité de certains projets par manque de précision sur les coûts et retours sur investissement.

Dans ce contexte, l’objectif du projet ANAGREEN est de développer une méthodologie permettant :

  • La prise en compte des données instationnaires telles que les processus discontinus (traitements batch) et les décalages temporels entre sources et consommateurs,
  • L’évaluation technico-économique des solutions basées sur l’ensemble des contraintes et opportunités, comme par exemple les coûts des solutions techniques ainsi que les coûts liés à la mise en œuvre de ces solutions.

Nos recherches en termes de solution innovante sont basées sur le couplage entre des méthodologies du domaine de la « data-science » et des approches de modélisation et d’optimisation de systèmes.

Le projet a pour ambition de proposer un démonstrateur qui sera capable, à partir des données caractérisant les flux énergétiques d’un site industriel (débit massique, température, capacité thermique, etc) d’identifier les couples de flux où la valorisation de chaleur fatale est pertinente, et d’estimer avec précision les économies réalisables et les coûts de mise en œuvre de chaque solution de récupération d’énergie.

La méthode sera développée et validée sur la base d’un cas test correspondant à un site industriel complet d’ArcelorMittal en France.

ALTRAN sera le porteur de projet, et le projet sera développé en consortium et partenariat avec les équipes R&D Energie d’ArcelorMittal afin de bénéficier d’un cas industriel de référence important, tant en représentativité qu’en potentiel de récupération de chaleur perdue.

ce contenu vous a-t-il été utile ? OUI

54 personnes ont trouvé ce contenu utile