Recherche et innovation

AF Filières - Analyse des flux des filières biomasses pour des stratégies régionales de bioéconomie

statut du projet | En cours
Détails de la manifestation
Date de début : Janvier 1
Date de fin : Mars 3
Appel à projets de recherche : GRAINE - Gérer, produire et valoriser les biomasses : une bioéconomie au service de la transition écologique et énergétique
Année de l’appel à projets : 2021
Programme de la stratégie de Recherche : Déchets et matière, collecte, tri, recyclage et valorisation
Programme de la stratégie de Recherche : Production durable des matières agricoles et forestières
Programme de la stratégie de Recherche : Caractérisation, mobilisation et valorisation de la biomasse
Programme de la stratégie de Recherche : Gestion durable des sols, sites pollués et stockage du CO2
Organisme coordinateur : INRIA - STEEP
Partenaires : RAEE
Partenaires : INRA - Nancy Lorraine - LEF
Zone d’implantation
des porteurs du projet :
Auvergne-Rhône-Alpes / Isere / Grenoble
Auvergne-Rhône-Alpes / Rhone / LYON
Grand-Est / Meurthe-Et-Moselle / Nancy
Le projet AF Filières vise à fournir aux régions françaises un outil de gestion durable des filières biomasse à travers l’analyse systématique des flux de matières qu’elles mobilisent mais également des pressions sur l’environnement, chaînes de valeur et emplois associés. Dans un second temps, le projet a pour but d’améliorer les connaissances sur les enjeux énergétiques liés aux filières biomasse en Auvergne-Rhône-Alpes.

La biomasse est aujourd’hui au carrefour de plusieurs stratégies de politiques publiques nationales ayant vocation à être déclinées dans les régions, telles que le Plan National de la Forêt et du Bois, la Stratégie Nationale de Mobilisation de la Biomasse, et la Stratégie Nationale pour la Bioéconomie.

Le projet AF Filières vise en premier lieu à fournir aux régions françaises un outil de gestion durable des filières biomasse (filières forêt-bois, agricoles et alimentaires), cohérent avec la vision nationale, à travers l’analyse systématique des flux de matières qu’elles mobilisent mais également des pressions sur l’environnement, chaînes de valeur et emplois associés. Dans un second temps, il a pour but d’améliorer les connaissances sur les enjeux énergétiques liés aux filières biomasse en Auvergne-Rhône-Alpes en détaillant qualitativement et quantitativement le bilan régional issu de la première phase.

L’outil proposé se base sur une méthodologie dont la faisabilité a déjà été testée sur la filière céréales et la filière forêt-bois. L’objectif est ici de partager, étendre et adapter cette méthodologie pour mieux répondre aux besoins des régions. La méthode consiste, pour une filière donnée, à modéliser au niveau national les flux inter-industries et de commerce international de matières premières et produits transformés, puis à décliner l’analyse au niveau de toutes les régions. Elle mobilise pour cela des techniques sytématiques de réconciliation de données et de descente d’échelle. L’estimation d’incertitudes sous forme d’intervalles de confiance permet de ne pas surinterpréter les résultats, et de pointer le cas échéant les manques de connaissance les plus pénalisants. Le rendu sous forme de diagrammes de Sankey, qui fournissent une image globale et synthétique des flux, peut servir de base à des discussions entre acteurs puis à des approfondissements. Parmi ceux-ci, le projet s’attachera d’une part à l’estimation de certaines pressions sur l’environnement générées par les filières (par exemple, consommation d’énergie, émissions de GES etc.) et d’autre part à l’estimation des chaînes de valeur et emplois liés aux flux de matières.

L’objectif de la seconde phase est de montrer comment cet outil peut servir de base à des études locales qualitativement et/ou quantitativement plus poussées. Nous nous focaliserons sur les enjeux énergétiques des filières biomasse en Auvergne-Rhône-Alpes. Des entretiens sur le terrain permettront de mieux cerner le fonctionnement des filières et de collecter de nouvelles données. Une adaptation de la méthodologie d’analyse de flux sur le territoire du Parc Naturel Régional des Bauges sera testée. Plus globalement, l’opportunité d’utiliser les diagrammes de flux comme outils de suivi et de pérennisation du Schéma Régional Biomasse sera analysée au vu des enjeux de collecte, traitement et restitution des données.

AF Filières vise à améliorer les connaissances des flux des filières biomasse et à proposer des outils pour centraliser les données collectées et les mettre en cohérence à la fois au sein d’une région, entre régions (comparabilité) et entre le niveau régional et national. Les principaux résultats attendus sont les suivants :
-    Une analyse des flux de matières (AFM) mobilisés par les filières forêt-bois et agro-alimentaires au niveau de la France et des 13 régions ;
-    Une mise en relation de ces flux avec des indicateurs socio-économiques et environnementaux ;
-    Une analyse quantitativement et qualitativement plus détaillée sur les enjeux énergétiques liés à ces filières en région Auvergne-Rhône-Alpes, avec un focus particulier sur le Parc Naturel Régional des Bauges ;
-    Un outil informatique multi-plateformes permettant de réaliser, visualiser et mettre à jour les AFM de filières.

ce contenu vous a-t-il été utile ? OUI

47 personnes ont trouvé ce contenu utile