Recherche et innovation

ACTEES - Accompagner les citoyen·ne·s pour la transition écologique, économique et sociale

statut du projet | En cours
Détails de la manifestation
Appel à projets de recherche : TEES - Transitions écologiques, économiques et sociales
Année de l’appel à projets : 2019
Programme de la stratégie de Recherche : Energie, Environnement et Société
Organisme coordinateur : CNRS - LISE
Partenaires : Astérya
Partenaires : CNRS - LADYSS
Zone d’implantation
des porteurs du projet :
Île-De-France

Le projet ACTEES a pour objectif d’identifier les facteurs et conditions favorables à une « adaptation transformationnelle » portée par l’action citoyenne. En effet, un certain nombre de verrous sociaux, institutionnels, politiques, économiques, juridiques s’opposent au développement des mobilisations citoyennes pour la Transition écologique, économique et sociale.

La société civile au cœur du projet ACTEES

Des dispositifs d’accompagnement à l’engagement citoyen se développent, portés par des acteurs publics ou des associations. Ce projet pose la question de recherche suivante : un accompagnement des citoyens qui souhaitent agir pour la TEES peut-il constituer un levier face aux verrous qui freinent leur contribution à « l’adaptation transformationnelle » ? Quelles transformations ces dispositifs d’accompagnement sont-ils susceptibles d’opérer sur les personnes, sur les associations, institutions publiques et sur les territoires ?

Les objectifs du GIEC marquent le passage d’une adaptation incrémentale – qui vise l’adaptation des territoires aux conséquences du changement climatique en maintenant l’intégrité du système en place – à une « adaptation transformationnelle » qui s’attache aux causes plutôt qu’aux conséquences et vise une transformation structurelle des sociétés contemporaines. La société civile (habitants, associations, collectifs, coopératives...) joue un rôle moteur dans le développement d’alternatives concrètes et dans l’interpellation des décideurs politiques et économiques.

Le projet ACTEES en 3 phases

 

  • L’enquête de terrain qui comprend (1) une observation participante de dispositifs d’accompagnement, (2) des entretiens semi-directifs auprès de personnes accompagnées et des focus groups dans les structures concernées par des études de cas, (3) un diagnostic socio-économique, urbain et socio-politique des territoires faisant l’objet d’une étude de cas.
  • L’analyse suivant trois entrées : les personnes accompagnées, les organisations et les territoires ; et basée sur des groupes de travail internes associant systématiquement des chercheur·se·s et des membres de l’association partenaire dans la logique d’une recherche-action, ainsi que des groupes de travail ouverts à l’ensemble des parties prenantes du projet et à des partenaires extérieurs.
  • La valorisation par le biais de différents supports en fonction des publics concernés : journée d’étude, publications, modules de développement de compétences à destination d’un public de professionnels et d’acteurs associatifs, ateliers collectifs et témoignages vidéo à destination du grand public.

 

Ce projet associe deux laboratoires et une association dans une recherche-action, entendue comme une recherche par l’action (l’action est considérée comme une source de connaissances) et pour l’action (la recherche contribue à la transformation sociale). La recherche-action est ici considérée comme la collaboration entre chercheurs et praticiens en vue d’aboutir à des résultats scientifiques mais aussi opérationnels, en termes de changements des pratiques militantes ou professionnelles.

ce contenu vous a-t-il été utile ? OUI

41 personnes ont trouvé ce contenu utile