Médiathèque

Compostage et fertilisation organique à l'échelle du territoire en Guadeloupe : conditions d'émergence d'une filière de recyclage des déchets en agriculture (La)

Description du tableau
Auteur(s) : PAUL Jacky
Organisme : Institut des Sciences et Industries du Vivant et de L'Environnement (Agro Paris Tech)
Collection : Expertises
Description : janvier 2017 - 248 p.
Type de contenu : These
Disponibilité : Contacter le Centre de documentation de l’ADEME Angers (téléphone 02 41 20 41 89 / documentation@ademe.fr)
Gratuit

Partager cette fiche

Description du tableau
Résumé :
Près d'un tiers du C organique des sols à l'échelle de la planète est stocké dans les tropiques (Zimov et al., 2006 ; Maia et al., 2010). Ce stock carboné diminue régulièrement depuis plus d'un siècle à cause notamment de l'intensification de l'agriculture. Aux Antilles françaises les pertes de C organique seraient de l'ordre de 5-10% depuis le début des années '90 (Carib Agro, 2011), avec une augmentation de la température moyenne d'environ 1.3℃ depuis les années '70 (Peterson et al., 2002 ; Sierra et al., 2010). Bien qu'à présent les causes de ces pertes ne soient pas encore clairement identifiées et hiérarchisées, on peut avancer l'hypothèse que les itinéraires techniques appliqués, notamment la non utilisation des amendements organiques, sont en partie responsables de la diminution de la teneur en C. Parallèlement à cette problématique agricole, se pose une problématique de gestion des déchets. En effet, dans un petit territoire insulaire comme la Guadeloupe, la limitation et la valorisation des déchets sont devenues un enjeu majeur du développement durable de l'île. On estime à 163000 tonnes le volume annuel des déchets ménagers produits par les 400000 habitants de l'île, soit une moyenne d'environ 400 kilos par habitant et par an (ADEME, 2013). La mise en place en 2008 du Plan Départemental d'Elimination de Déchets Ménagers et Assimilés en Guadeloupe (PDEDMA ; Conseil Général, 2008), a encouragé l'organisation des filières de traitement des déchets, avec l'augmentation concomitante du volume de ceux qui peuvent être recyclés dans les sols agricoles, notamment après compostage (p.ex. déchets verts, boues de station d'épuration, vinasses méthanisées de distillerie, effluents d'élevage). L'hypothèse de base de la thèse proposée est que le compostage peut être un moyen économique et écologique de répondre aux besoins du traitement des matières résiduelles organiques ainsi qu'aux besoins des agriculteurs en solutions de gestion et fertilisation durable de leurs sols. Cependant, augmenter l'offre, notamment celle des composts industriels, implique d'assurer l'existence d'une demande conséquente et régulière. Il se pose ainsi la question des conditions économiques qui peuvent affecter l'adoption des composts par les agriculteurs et les éleveurs de la Guadeloupe. Pour promouvoir et pérenniser l'ensemble de la filière de la fertilisation organique en Guadeloupe, une option serait de raisonner l'utilisation des composts et la pratique du compostage à l'échelle du territoire. Analyser comment passer de la satisfaction potentielle de la demande au gain réel selon une stratégie « gagnant-gagnant » pour les agriculteurs, la société et les industries de recyclage des déchets, est l'objectif de la thèse. Nous proposons une analyse des contraintes et des conditions d'adoption de la pratique régulière de la fertilisation organique. Pour cela différents leviers doivent être identifiés et évalués pour mettre en synergie les attentes des agriculteurs avec les options de compostage proposées sur le territoire. A partir d'une approche économique originale, alliant choice experiment, économie expérimentale et modélisation technico-économique de filière, la finalité de la thèse est de rechercher les conditions économiques, techniques et organisationnelles d'émergence d'une filière de valorisation des déchets et des composts produits en Guadeloupe.

Détails

Description du tableau
Mots-clés : BIOMASSE, GAZEIFICATION, GAZ NATUREL DE SYNTHESE, STOCKAGE DE L'ENERGIE
Date de mise en ligne : décembre 2017
Date d'édition : 2017
Langue : FR
Type de support : pdf/A4
Cible(s) concernée(s) : Recherche et Innovation
Public : Monde de la recherche