Collectivités et secteur public

Réaliser des travaux

Mis à jour le 15/01/2015

Pour mettre en œuvre un programme de travaux visant une meilleure performance énergétique, l’ADEME conseille aux collectivités, à la suite d’un audit énergétique de leur parc, de faire appel à des professionnels qualifiés RGE.

Préalable au bon déroulement des travaux

Le programme de travaux est fixé après avoir :
 
  • identifié les améliorations possibles ;
  • chiffré les investissements et les économies attendus ;
  • précisé les temps de retour sur investissement ;
  • hiérarchisé les priorités.
Dès lors, il est cohérent de commencer par les travaux dont le retour d’investissement est rapide (trois ans environ pour les réglages de brûleur de chaudière, les systèmes de pilotage simple…). Les travaux structurants aux effets durables sont ensuite réalisés, tels l’isolation des parois opaques, puis le recours aux énergies renouvelables. Ce n’est, en effet, qu’une fois les consommations de leur bâti minimisées qu’il est pertinent pour les collectivités de recourir aux EnR.
 
Les autres aménagements nécessaires (réfection des circuits électriques, éclairage, ascenseurs, isolation phonique, travaux pour assurer la qualité de l’air intérieur et la bonne gestion des déchets, sécurité incendie, circuits d’eau, accessibilité…) doivent être analysés et programmés au même moment que les travaux énergétiques, afin de limiter la période pendant laquelle le bâtiment concerné par les travaux n’est pas totalement opérationnel.
 

Recours à des professionnels qualifiés RGE

La qualité de la mise en œuvre est essentielle pour atteindre les objectifs de performance énergétique fixés. À leurs compétences métier initiales, les professionnels retenus doivent donc en ajouter d’autres, transversales. Aussi, l’ADEME conseille-t-elle de recourir à des professionnels reconnus garants de l’environnement (RGE) personnes qualifiées RGE. Les aides de l’Agence sont d’ailleurs conditionnées à la mention RGE des entreprises retenues.