Collectivités et secteur public

Dimensionner un projet EnR

Mis à jour le 05/12/2016

La réussite d’une d’installation EnR nécessite d’en avoir étudié tous les aspects. Pour faciliter la réalisation de l’étude de faisabilité, l’ADEME propose des modèles de cahier des charges.

Biomasse

Les installations « biomasse énergie » permettent notamment de répondre aux besoins énergétiques dans le secteur du collectif/tertiaire : logements collectifs, bâtiments de santé, bâtiments communaux (piscines, notamment), établissements scolaires… Elles nécessitent souvent le raccordement à un réseau de chaleur existant – ou sa mise en place – pour assurer la distribution d’énergie à de multiples usagers.
 
Pour réussir un projet biomasse, il faut :

  • s’appuyer sur un plan d’approvisionnement pérenne géré par un professionnel ;
  • s’assurer du bon dimensionnement thermique de l’installation ;
  • choisir des équipements performants ;
  • avoir réalisé une analyse économique et financière ;
  • avoir étudié l’impact social et environnemental. 
Pour aider les collectivités à réaliser une étude de faisabilité, l’ADEME met à leur disposition deux modèles de cahier des charges :
 

En savoir plus : montage d’un projet biomasse énergie.

 

Géothermie profonde

Étant donné les coûts de forage très élevés qu’elle implique, la géothermie profonde (utilisation directe de la chaleur issue du sous-sol) n’est envisageable que dans le cas d’un très fort besoin de chaleur. Elle nécessite le raccordement à un réseau de chaleur existant – ou sa mise en place – pour assurer la distribution à de multiples usagers. À titre indicatif, un forage de géothermie profonde permet de chauffer en moyenne 10 000 équivalents-logements.
 
Pour accompagner les collectivités dans leur réflexion, l’ADEME propose une formation « Introduction à la géothermie ».

Lire notre article sur les réseaux de chaleur
 

Pompes à chaleur

Les installations géothermiques avec pompe à chaleur peuvent s’adapter à une grande diversité de dimensionnement, de la pompe à chaleur sur champ de sonde dédiée à un bâtiment à celle qui permet d’alimenter un réseau de chaleur.
  

Pour aider les collectivités, l’ADEME propose deux formations :

À noter : les pompes à chaleur peuvent également être utilisées pour récupérer les calories des eaux usées.
 


En savoir plus sur les pompes à chaleur.

Solaire thermique

L’utilisation habituelle du solaire thermique vise à couvrir une partie des besoins en eau chaude sanitaire d’un bâtiment, mais il existe aussi des installations solaires thermiques de plus grande taille contribuant au chauffage d’un bâtiment ou à l’alimentation d’un réseau de chaleur.


En savoir plus sur le solaire thermique.
 

Publications à commander