Collectivités et secteur public

Choisir une EnR

Mis à jour le 17/12/2014

Pour chauffer et alimenter en eau chaude les bâtiments dont elles ont la gestion, les collectivités doivent réaliser des choix énergétiques. Dans le domaine des énergies renouvelables, les possibilités sont multiples et évolutives. Première approche.

Après avoir assuré l’efficacité énergétique d’un bâtiment (isolation, fenêtres et portes performantes, etc.), les collectivités sont ensuite confrontées au choix d’une énergie renouvelable (EnR). Afin d’effectuer ce choix, elles doivent prendre en compte trois paramètres principaux :
 
  • les ressources du territoire : le territoire est-il riche en biomasse ? A-t-il un fort potentiel géothermique ? Bénéficie-t-il d’un bon taux d’ensoleillement ?
  • la configuration du bâtiment, son orientation, son intégration locale (l’exposition des toitures et l’ombrage pour l’énergie solaire, la présence à proximité d’un réseau de chaleur provenant d’une chaufferie biomasse ou d’un système géothermique ou la possibilité d’en créer un) ;
  • l’usage du bâtiment qui détermine le niveau des besoins en énergie et leur répartition au cours de l’année. Par exemple, il n’est pas pertinent de choisir l’énergie solaire pour un bâtiment scolaire non utilisé en été.