Collectivités et secteur public

Se doter ou soutenir un point rénovation info service (PRIS)

Mis à jour le 25/08/2014

Pour inciter les ménages à procéder à une rénovation énergétique de leurs logements, les collectivités ont la possibilité de soutenir financièrement les points rénovation info service (PRIS).

Un réseau au service de la rénovation énergétique

Véritable service public de proximité, le réseau « rénovation info service » est la clé de voûte du plan de rénovation énergétique de l’habitat (PREH). Composé de plus de 450 points rénovation info service (PRIS) qui offrent un conseil gratuit et objectif, ce réseau est présent sur l’ensemble du territoire.

Le réseau des PRIS se compose :
 
  • des espaces Info->Énergie (EIE) soutenus par l’ADEME et les collectivités territoriales ;
  • des guichets de l’agence nationale de l’habitat (ANAH) - collectivités locales délégataires, DDT/DDTM ;
  • ainsi que des agences départementales d’information sur le logement (ADIL).
Les conseillers des PRIS accompagnent, de façon personnalisée, les particuliers. Ils les :
 
  • informent sur la nature des travaux à effectuer ;
  • aident à savoir comment bénéficier des aides ;
  • orientent vers des professionnels qualifiés RGE (Reconnus garant de l’environnement) pour la réalisation de travaux.
 

Comment les collectivités peuvent-elle intervenir dans un PRIS ?

Les collectivités territoriales ont la possibilité de soutenir les PRIS existants ou la création de nouveaux PRIS. Les critères de reconnaissance de ces PRIS sont définis dans le cadre d’un cahier des charges suivi par le préfet de département et validé par le comité de pilotage national du PREH.
En soutenant financièrement ces PRIS, les collectivités se dotent d’un outil de sensibilisation et d’accompagnement des ménages sur les enjeux, les intérêts et les moyens de procéder à une rénovation énergétique.