Collectivités

Opter pour les réseaux électriques intelligents

Mis à jour le 14/03/2017

Pour les collectivités, l’installation d’un réseau électrique intelligent est une opportunité de développement territorial, qui peut également répondre aux ambitions du Schéma régional climat-air-énergie (SRCAE).

En tant qu’autorités organisatrices de distribution d’énergie et propriétaires des infrastructures de distribution, les collectivités partagent, avec leur gestionnaire de réseau, la responsabilité de faire évoluer le réseau vers de nouveaux usages et modes de production de l’électricité.
 
De fait, on constate qu’elles optent de plus en plus souvent pour des réseaux électriques intelligents (ou « smart grids ») en raison de la transversalité de leurs compétences en matière d’urbanisme, de logement, de mobilité et de leur proximité avec les consommateurs.
 
Équiper un territoire d’un réseau intelligent permet :
 
  • d’éviter le renforcement des réseaux existants, en agissant sur l’efficacité énergétique des équipements (maîtrise de la demande) et en facilitant l’intégration des EnR sur le territoire ; 
  • de remédier à la difficulté du stockage de l’énergie électrique en ajustant, en temps réel, la production et la distribution, et en diminuant les conséquences des intermittences de certaines sources de production (solaire, éolien…) ;
  • d’animer une dynamique territoriale autour de la maîtrise de la demande en électricité, de son pilotage et de l’information des usagers sur leur consommation ;
  • de faciliter le déploiement de nouveaux usages, comme la recharge de véhicules électriques, dont l’impact sur le réseau peut rester réduit grâce au pilotage : par exemple, en assurant le lien entre la production d’une éolienne (ou de panneaux solaires) et les demandes de recharge.