Collectivités

Développer l’éolien

Mis à jour le 10/01/2017

Développer l’éolien nécessite une forte implication de la part des collectivités, notamment pour s’assurer de l’appropriation du projet par les acteurs du territoire. Cette condition remplie, le projet générera des retombées économiques locales.

Avec 3 % de la consommation finale d’électricité en France, la part de l’énergie éolienne est loin de l’objectif fixé par le Grenelle pour 2020 (10 % du mix énergétique). Pour augmenter ce pourcentage et ainsi contribuer à la transition énergétique, les collectivités ont un rôle important à jouer.
 

Des avantages économiques avérés

La filière éolienne est aujourd’hui, avec l’hydraulique, la plus mature parmi celles des énergies renouvelables. Avec un coût de production stable, elle devient compétitive par rapport à d’autres modes de production classiques comme le gaz ou le nucléaire, dont les prix sont plutôt en augmentation.
Ses avantages économiques résident également dans les retombées locales, que ce soit en matière d’emploi ou de fiscalité.
 

Une procédure de nature à assurer la réussite des projets

Désormais, les projets éoliens doivent être situés dans des zones favorables définies par le Schéma régional éolien (SRE) annexé au Schéma régional du climat de l’air et de l’énergie (SRCAE). Une fois engagés, les projets sont soumis à une procédure Installation classée pour la protection de l’environnement (ICPE).
En outre, l’expérience montre qu’un travail approfondi de concertation, mené par les équipes municipales, est indispensable pour assurer leur appropriation par l’ensemble des acteurs locaux.