Collectivités et secteur public

Le développement de solutions techniques innovantes

Mis à jour le 25/04/2016

L’efficacité des services publics en matière de collecte dépend en grande partie du matériel et de l’organisation ; l'un et l'autre facteurs pouvant bénéficier d'importantes innovations.

Les véhicules de collecte à chargement latéral

Ils sont apparus en France récemment, généralement en milieu pavillonnaire et rural avec un conducteur comme unique opérateur. Ce système présente l’avantage d’améliorer les conditions de travail et de sécurité, mais il exige l’utilisation généralisée et obligatoire de conteneurs normalisés. Bien dimensionné, ce service peut conduire à une diminution des coûts de gestion des déchets.

Les bennes compartimentées

Les bennes compartimentées permettent la collecte simultanée de plusieurs flux de déchets : ordures ménagères résiduelles (OMR) et déchets recyclables, OMR et biodéchets, etc. Elles contribuent non seulement à l’optimisation des tournées, avec au moins deux flux de déchets collectés en un seul passage, mais également à la diminution du nombre de kilomètres parcourus et des coûts de fonctionnement associés. Le service est aussi simplifié pour les usagers, qui n’ont plus qu’une seule date de sortie des déchets à retenir.

Les véhicules nouvelle génération

Les choix techniques ambitieux opérés par certaines collectivités, notamment en matière de motorisation des véhicules de collecte, témoignent d’une volonté de s’orienter vers un transport plus propre des déchets, qui réduit les émissions polluantes tout en améliorant le confort de travail des agents de collecte et le cadre de vie des riverains.

Ces orientations techniques sont à étudier au regard des enjeux financiers, des conditions d’approvisionnement en carburant (il peut provenir de la transformation même des déchets) et de la typologie de l’habitat, mais aussi de la performance et de l’autonomie des véhicules. Parmi les moyens techniques existants, on compte notamment les bennes à ordures ménagères (BOM) hybrides GNV/électriques, les BOM hybrides diesel/électriques ou encore l’alimentation des BOM au biométhane.

La gestion des points d’apport volontaire

La mise en place de points d’apport volontaire, notamment pour les ordures ménagères résiduelles, permet d’implanter une collecte dans les zones techniquement et socialement difficiles (manque de place pour les conteneurs, difficultés d’accès à un centre-ville étroit, local poubelles détérioré, etc.) ou dans les nouveaux écoquartiers.

La gestion de ces points d’apport, qui offrent des avantages en matière de capacité, de disponibilité, d’optimisation des tournées et d’esthétisme, se professionnalise avec l’utilisation d’outils de contrôle du niveau de remplissage ou de contrôle d’accès (en vue d’une facturation individualisée par exemple).

La collecte en zone urbaine étroite

La gestion des déchets dans les centres-villes historiques pose un certain nombre de contraintes : faible largeur des voiries, capacité de stockage des déchets dans les habitations limitée voire inexistante, faible disponibilité de l’espace public pour un stockage extérieur des conteneurs, mais aussi fortes exigences architecturales. L’utilisation de mini-BOM électriques est particulièrement adaptée à ces zones de collecte.
                                                                       ______________

Le "Recueil des innovations collecte" (voir "Ailleurs sur le web") constitué de 24 fiches innovations a pour objectif d'informer les collectivités et les prestataires de service sur des solutions techniques performantes dans le domaine de la collecte. Pour chaque fiche, les freins et les facteurs de réussite de chaque retour d'expérience ont été identifiés. Retrouvez quelques exemples sur Optigede.

De nombreuses collectivités et professionnels s'interrogent sur la conception et l'organisation de leurs nouvelles déchèteries (aussi bien pour des constructions neuves que pour des projets de rénovation / extension) afin d'en optimiser leur fonctionnement, face à l'augmentation de la fréquentation des usagers et des tonnages à collecter, ainsi que du nombre de flux à valoriser.
Le guide "Recueil d'exemples de nouveaux concepts de déchèterie" réalisé en partenariat avec l'ADEME, présente un panorama des nouveaux schémas d'organisation de déchèterie répondant à l'ensemble des enjeux actuels.