Collectivités et secteur public

Mobiliser le monde agricole

Mis à jour le 22/03/2017

Du point de vue du développement durable, les enjeux agricoles concernent les collectivités territoriales, qu’elles soient rurales ou urbaines. Comment peuvent-elles mobiliser les acteurs du monde agricole et forestier ?

En milieu rural, l’agriculture peut représenter plus de la moitié des émissions de gaz à effet de serre (GES). Pour la ville, la production agricole et l’exploitation forestière conditionnent l’approvisionnement alimentaire et la biomasse disponible. Les collectivités doivent donc mobiliser les acteurs du monde agricole et forestier pour répondre aux grands enjeux de leur territoire. Elles peuvent en outre promouvoir des pratiques agricoles plus durables.

Acteurs du monde agricole

Outre les agriculteurs eux-mêmes, les collectivités territoriales peuvent se rapprocher d’autres acteurs qui ont le potentiel de faire évoluer les pratiques agricoles : organismes de conseil, coopératives, industries agro-alimentaires, structures associatives, etc.

Démarches et outils de mobilisation

Pour élaborer un diagnostic territorial partagé, l’ADEME a développé l’outil ClimAgri®, utilisable à différentes échelles de territoires. ClimAgri® permet de rassembler des acteurs autour d’un diagnostic chiffré des consommations d’énergie et des émissions de GES de l’agriculture, de hiérarchiser les actions à mettre en œuvre, puis de co-construire un plan d’action.

Au-delà de l’animation des acteurs du territoire, les collectivités peuvent prendre en compte les enjeux agricoles dans l’ensemble des politiques publiques qu’elles mettent en œuvre au travers :

  • des soutiens financiers qu’elles attribuent ;
  • de leurs choix d’achats et d’investissements, par exemple dans les domaines de la restauration collective ou de l’approvisionnement énergétique ;
  • des politiques foncières menées en vue de préserver les surfaces agricoles.