Collectivités et secteur public

Mobiliser les entreprises

Mis à jour le 08/03/2019

Mobiliser les entreprises est dans l'intérêt des collectivités afin de les aider à diminuer leur vulnérabilité « énergie-climat » ainsi que de développer l'attractivité du territoire.

Mobiliser les entreprises afin de développer l’attractivité du territoire n’est pas toujours chose aisée pour les collectivités. Cette démarche peut être initiée directement par ces dernières ou par des « relais-entreprises », tels que les chambres consulaires. Vis-à-vis des entreprises, l’action des collectivités peut prendre plusieurs formes : offre de services spécifiques, appels à projets, création d’une dynamique du territoire, valorisation d’entreprises « responsables ».

Pourquoi mobiliser les entreprises ?

Outre les enjeux d’attractivité économique du territoire et d’emploi, il est dans l’intérêt des collectivités d’aider les entreprises à diminuer leur vulnérabilité « énergie-climat ». En effet, la hausse et la volatilité des prix de l’énergie ou l’impact du changement climatique – sur les activités de tourisme, par exemple – peuvent compromettre la rentabilité d’une entreprise et, donc, sa présence sur le territoire.

Comment mobiliser les entreprises ?

Parler le langage des entreprises

Utiliser le langage des entreprises peut aider à convaincre ces dernières de prendre part aux projets de territoire en faveur de l’énergie, du climat ou de gestion des déchets. Les collectivités doivent ainsi montrer que les actions mises en œuvre permettront de :

  • maîtriser l’augmentation des coûts (hausse des prix et des taxes de l’énergie) ;
  • anticiper la réglementation, les attentes du marché ;
  • améliorer la performance énergétique, l’accès à de nouveaux marchés, la cohésion interne, etc.

Proposer une offre de services adaptée

Pour aider les entreprises dans leur démarche de développement durable, les collectivités peuvent initier des projets, créer des outils ou des équipements, tels que :

  • des aires de covoiturage, voies cyclables, parkings à vélos, systèmes d’autopartage, nouvelles dessertes de zones d’activités par bus ou tram, etc. ;
  • des centres de distribution urbaine et offre de livraison alternative - exemple : à La Rochelle, la plate-forme ELCIDYS permet d’organiser la livraison en véhicules électriques sur le dernier kilomètre (voir p. 73-74 du Guide « Logistique urbaine : agir ensemble ») ;
  • des déchèteries publiques destinées aux déchets des professionnels. Pour mettre en place ce type d’installation, consultez notre guide ;
  • des chartes d’engagement, telle que la charte Objectif CO2.



Intégrer les entreprises dans des dynamiques de labels de territoires

Pour les collectivités, l’idée est d’inciter les entreprises à s’engager en les faisant bénéficier d’une action collective déployée dans le cadre d’un label auquel la collectivité adhère : par exemple, le Label Flocon vert porté par l’association Mountain Riders, dont l’ADEME est partenaire.



Valoriser les entreprises « responsables »

Pour ce faire, les collectivités peuvent agir à travers :

  • les marchés publics, les collectivités pouvant, par exemple, animer des rencontres acheteurs publics/offre privée locale ;
  • les démarches d’écologie industrielle, comme le projet autour de l’estuaire et l’agglomération de Rouen ;
  • la valorisation des transporteurs de marchandises et de voyageurs ayant signé la charte CO2 ;
  • la valorisation des entreprises locales travaillant avec des transporteurs adhérents à la charte CO2 ou ayant mis en place un plan de déplacements (inter-) entreprises.

 

Initier ou participer à des initiatives mises en œuvre par les partenaires des entreprises

Ce peut être le cas, par exemple, des opérations collectives des chambres de commerce et d’industrie (CCI) des organisations professionnelles, des associations d’entreprises, etc.
Deux interventions au Colloque Plans Climat Énergie Territoriaux (PCET) 2012 (Atelier 4) illustrent la mobilisation des entreprises via les relais :

  • Jean-Michel Breure-Montagne (CCI Granville) ;
  • Priscilla Vallée, Chargée du PCET, Syndicat mixte du pays de la baie du Mont-Saint-Michel : accompagnement des entreprises du tourisme du Pays de la Baie du Mont-Saint-Michel. (page 35 des Actes du colloque).
Consulter le site du Colloque Plans Climat Énergie Territoriaux 2012