Médiathèque

Assemblages végétaux pour phytomanager des sols contaminés en métaux (Cu et Zn/Pb/Cd), rhizofiltrer de l'eau contaminée en Cu et fournir des biomasses à la bioéconomie

Plant assemblages to phytomanage metal (Cu and Zn/Pb/Cd)-contaminated soils, rhizofiltrate Cu-contaminated water, and deliver usable biomass for the bioeconomy

Description du tableau
Auteur(s) : OUSTRIERE Nadège
Organisme : UNIVERSITE BORDEAUX, INRA, ADEME
Description : janvier 2016 - 295 p.
Type de contenu : These
Disponibilité : Contacter le Centre de documentation de l’ADEME Angers (téléphone 02 41 20 41 89 / documentation@ademe.fr)

Partager cette fiche

Description du tableau
Résumé : Le phytomanagement de matrices contaminées en métaux couple leur réhabilitation écologique avec la production de biomasses végétales pour la bioéconomie. Un front de science est d'identifier des assemblages végétaux et d'optimiser leur production, aidée ou non par l'ajout d'amendements. Le phytomanagement de deux sols, l'un contaminé en Cu, l'autre en Cd, Pb et Zn, a été testé en conditions contrôlées. L'emploi conjoint de biochar et de grenaille d'acier diminue la phytotoxicité des 2 sols. En pots, sur 2 ans, cette combinaison d'amendements séquestre du carbone, diminue la phytotoxicité du sol contaminé en Cu et produit une biomasse d'Arundo donax L. et de Populus nigra L. non contaminée, utilisable par le secteur de l'énergie. Ces modalités de culture et d'amendement ont été installées pour un suivi à long terme sur le site contaminé en Cu. Parallèlement, en microcosmes, parmi 4 macrophytes utilisées en zone humide construite (CW) pour décontaminer des matrices aqueuses (i.e. Arundo donax L., Cyperus eragrostis Lam., Iris pseudacorus L. et Phalaris arundinacea L.), A. donax est la mieux adaptée pour fournir des racines à forte concentration en Cu utilisables pour produire un écocatalyseur riche en Cu. Le phytomanagement d'un effluent de bouillie bordelaise (EB, 69 ¼M Cu) par A. donax a été testé en CW pilote. Il est décontaminé en 48h, sa concentration en Cu respectant la réglementation du rejet d'effluent en réseau d'assainissement. Cependant, après un cycle de circulation, la concentration en Cu des racines d'A. donax (623 ± 140 mg Cu kg-1) est inférieure aux besoins de l'éco-catalyse, et le cycle serait à répéter pour atteindre les 1000 mg Cu kg-1 requis.

Détails

Description du tableau
Mots-clés : SOL, CONTAMINATION, BIOMASSE
Date de mise en ligne : août 2018
Date d'édition : 2016
Langue : FR
Type de support : pdf/A4
Cible(s) concernée(s) : Recherche et Innovation
Public : Monde de la recherche