Particuliers et éco-citoyens

Quel isolant choisir ?

Mis à jour le 30/06/2017

Un bon isolant procure au bâtiment la performance thermique recherchée sans perdre ses qualités techniques dans le temps.
 

Des indicateurs à connaître

Pour bien choisir un isolant, il faut prendre en compte la conductivité thermique, la résistance thermique et l'épaisseur du matériau.

Le coefficient de conductivité thermique exprime la capacité de l'isolant à conduire la chaleur. Plus ce coefficient est faible, plus le matériau est isolant.

La résistance thermique exprime la performance de l'isolant. Plus elle est importante, plus le matériau est isolant.

La résistance thermique d'un isolant est donc d’autant plus élevée que son épaisseur est grande et que son coefficient de conductivité est faible.
 

Privilégier les produits certifiés

Les certifications attestent de la conformité des produits à des caractéristiques préétablies et sont délivrées par des organismes indépendants. Il exite également des labels, non encadrés par des dispositions réglementaires, qui s'appuyent sur des initiatives volontaires privées.

Pour les isolants

  • Le marquage CE, obligatoire depuis mars 20003, indique simplement que l'isolant satisfait aux exigences de la directive européenne des produits de construction, mais ne permet pas de le classer.
  • La certification ACERMI complète le marquage CE et tient compte des normes européennes ou du classement ISOLE qui donne l'aptitude à l'emploi du produit. Elle permet alors de choisir celui qui convient le mieux à un bâtiment donnéselon son application dans l'ouvrage. Toutes les caractéristiques déclarées sont certifiées : a minima la résistance thermique avec la conductivité thermique, le comportement à l'eau, le comportement mécanique (et, selon les cas, la réaction au feu).
  • La certification Keymark est la marque européenne proposée par le Comité européen de normalisation, fondée sur une initiative volontaire de la part du fabricant. Elle indique que les produits répondent à toutes les exigences de la norme européenne. 
 

Pour les matériaux d’isolation porteurs (béton cellulaire, les briques, les monomurs en terre cuite…)

Les certifications NF ou CSTBat : la résistance thermique du mur y compris le joint est évaluée et certifiée. Ces certifications comprennent également les caractéristiques d'aptitude à l'emploi selon l'application dans l'ouvrage.
  

Pour les fenêtres

Les certifications Cekal et Acotherm concernent les vitrages pour la première et les menuiseries des fenêtres, porte-fenêtres et les blocs-baies pour la seconde. Les performances d'isolation thermique sont notées de Th5 à Th11 : plus Th est élevé, meilleure est la performance.
 

Pour les menuiseries extérieures

Le classement A*E*V* indique les niveaux de performance des menuiseries extérieures par rapport à la perméabilité à l'air (classée de A*1 à A*4), l'étanchéïté à l'eau (E) et la résistance au vent (V).

Dans tous les cas, privilégiez les produits les plus performants : ils permettront de limiter au mieux les impacts environnementaux du bâtiment ainsi isolé.

Pour les produits de construction et de décoration (isolants, vernis, colles,...), référez vous à l'étiquette signalant le niveau d'émission de composés organiques volatils (COV). Des normes relatives aux mesures des émissions de COV permettent d'évaluer la contribution des isolants à la qualité sanitaire des bâtiments, même si il n'existe pas de référentiels permettant d'affirmer qu'un produit est sain ou non.

Quel isolant pour quel usage ?

PRODUITS D'ISOLATION CONDITIONNEMENT USAGES LES PLUS FREQUENTS
ISOLATION RÉPARTIE (PLUTÔT UTILISÉE EN NEUF)
Béton cellulaire Blocs à coller, panneaux Murs porteurs
Planchers (qur vide sanitaire, intermédiaire, combles habitables)
Monomur de briques
en terre cuite
Briques à maçonner
ou à joints minces
Murs porteurs
ISOLATION INTÉRIEURE OU EXTÉRIEURE
Isolants issus de l'industrie pétrochimique
Polystyrène expansé (PSE) Panneaux Planchers (terre-pleins, dallages, chapes flottantes)
Murs (complexes de doublage, isolation par l'extérieur, bardage)
Combles habitables (panneaux de toiture) et toitures-terrasses
Entrevous Planchers à entrevous et poutrelles béton ou treillis
Polystyrène extrudé (PSX) Panneaux Planchers et sols (terre-pleins), murs
Combles habitables (panneaux de toiture, Sarking) et toitures-terrasses
Polyuréthane (PUR) Panneaux

Projections
Toitures, toitures-terrasses, doublage des murs, planchers et sols
Sous chapes, murs
Fibres et isolants minéraux
Laines minérales, laine de roche et laine de verre Rouleaux et panneaux

Projections
Toitures, toitures-terrasses, combles perdus ou aménagés, cloisons, contre-cloisons, complexes de doublage et bardages
Panneaux-sandwiches, planchers et dalles flottantes
Perlite expansée Panneaux Toitures-terrasses, murs
Verre cellulaire Panneaux, blocs Toitures-terrasses, murs
Isolants biosourcés ou recyclés
Laine et fibre de bois Panneaux Planchers, combles, toitures, murs
Chanvre Vrac, rouleaux, panneaux Murs, toitures, sols
Béton de chanvre Coulé sur chantier Murs non porteurs (ossature bois)
Ouate de cellulose Vrac, panneaux Combles, planchers, toitures, murs
Laine de mouton Rouleaux, vrac Combles, toitures, planchers, murs et cloisons
Plumes de canard Rouleaux Entre éléments d'ossature horizontaux ou inclinés
Panneaux Entre éléments d'ossature verticaux
Liège expansé Panneaux Murs, combles, toitures, cloisons, planchers
Fibres de textile recyclé Rouleaux, panneaux Murs, combles, toitures, cloisons, planchers