Particuliers et éco-citoyens

L’eau chaude sanitaire

Mis à jour le 29/03/2016

12 % de l’énergie consommée par nos logements est consacrée à chauffer l’eau. Vous pouvez certainement réduire votre consommation et alléger vos factures d’énergie en suivant ces conseils.

Limiter les gaspillages

Réduisez votre consommation d'eau en installant des mousseurs sur tous vos robinets. Les mousseurs de type Z ou Z+ permettent de diviser par 2 le débit d’un robinet standard.

Régler la température de l'eau chaude

55 à 60 ℃ pour l'eau chaude sanitaire, c'est assez pour limiter le développement de bactéries pathogènes, mais pas trop, pour éviter l'entartrage du chauffe-eau.

Prendre des douches plutôt que des bains

Une douche consomme de 30 à 60 litres d’eau chaude alors que pour un bain, c’est entre 150 et 200 litres !

Calorifuger les installations

Calorifuger votre installation de production d'eau chaude sanitaire consiste à l'isoler. Le calorifugeage peut vous permettre, à moindre frais, de limiter les pertes d'énergie lors de la distribution d'eau chaude dans votre habitat. Le calorifugeage est d'autant plus efficace que les points d'eau sont éloignés de la source de production ou quand vos canalisations traversent des pièces non chauffées, comme les garages ou les caves.

Pour calorifuger les canalisations d'eau chaude, des isolants classiques sont généralement utilisés. Ils sont conditionnés sous trois formes :

  • des coquilles de fibres minérales ;
  • des bandes de fibres minérales ;
  • des manchons de mousse plastique.

Le calorifugeage du ballon d'eau chaude consiste à l’envelopper par des rouleaux de fibres.