Particuliers et éco-citoyens

Les équipements électriques de nos logements

Mis à jour le 27/10/2017

Si l'efficacité énergétique de nos équipements électriques s'améliore régulièrement, notre consommation d'électricité ne cesse d'augmenter : la consommation d'électricité pour les petits appareils a doublé sur 20 ans.

Le réfrigérateur

Choisissez le en fonction de la classe climatique

Chaque appareil de froid (réfrigérateur et congélateur) est conçu pour bien fonctionner dans une certaine fourchette de températures ambiantes, c'est ce que l'on appelle la classe climatique (elle figure sur la documentation technique et à l'intérieur de l'appareil, souvent derrière le bac à légumes).

Ne le placez pas près d'une source de chaleur

Il consommera plus que nécessaire s'il est placé au soleil, à côté d'un radiateur ou d'un four. Veillez également à ce que l'air circule bien autour et limitez les apports de chaleur à l'intérieur.

Le lave-linge

Privilégiez les basses températures

Il n'est pas toujours nécessaire de laver le linge à haute température. Si vous réglez votre lave-linge à 40 ℃, vous consommez 25 % d'énergie en moins qu’en cycle à 60 ℃. Un cycle à 30 ℃ vous permettra de consommer 3 fois moins d'énergie qu'un cycle à 90 ℃.

Remplissez bien le tambour

Ne faites pas tourner votre machine si elle n'est pas pleine. En multipliant les cycles de lavage, vous multipliez votre consommation électrique.

Faites sécher le linge à l’air libre

Avec une consommation d'environ 350 kWh par an, le sèche-linge est un équipement très énergivore. Profitez de l'air libre ou d'un local bien ventilé pour faire sécher votre linge : c'est très rentable... Si vous tenez tout de même à utiliser votre sèche-linge, essorez bien votre linge dans la machine à laver. L'essorage reste moins énergivore qu'un sèche-linge qui tourne longtemps.

Le lave-vaisselle

Remplissez le bien

Les lave-vaisselle sont plus économes en eau qu'une vaisselle à la main (avec le robinet qui coule en continu) si on les fait tourner bien remplis. Or ces dernières années, on remarque que le nombre de cycles de lavage par ménage augmente (de 3 à 4 cycles par semaine) car on les fait tourner plus fréquemment sans les remplir.

Privilégiez le programme "Eco"

Elle vous permet de réduire votre consommation d’électricité jusqu’à 45 %. Il s'agit d'ailleurs, avec le programme à 50℃, du programme le plus employé par les ménages.

La cuisson

Privilégiez les plaques à induction

Les plaques de cuisson par induction permettent une économie d'électricité d'environ 20 % par rapport aux surfaces vitro-céramiques et de 25 % par rapport aux plaques de cuisson classiques, car les aliments commencent à chauffer plus vite.

Couvrez les casseroles

Pour faire bouillir de l'eau, mettre un couvercle sur une casserole permet de consommer 4 fois moins d'énergie. Vous consommerez 4 fois moins d’électricité.

Adaptez le four à vos habitudes de cuisson

Si vous cuisez beaucoup au four, choisissez un four à chaleur tournante qui permet de cuire plusieurs plats en même temps, et ainsi un gain de temps de cuisson. Les fours combinés réduisent le temps de cuisson des aliments et la consommation d'électricité de 66 à 75 %. Profitez d’une fin de cuisson pour lancer un nettoyage par pyrolyse. C'est un système très gourmand en énergie. Les fours à catalyse sont intéressants car ils ne consomment pas d'énergie pour leur nettoyage.

Le multimédia et l'audiovisuel

Éteignez les veilles des appareils avec une multiprise munie d’un interrupteur

Coach Carbone - Équipement : réduire son CO2

Les veilles ont fait des progrès mais, en contrepartie, nous avons de plus en plus d'équipements qui en sont dotés : de 15 à 50 par foyer. La consommation de ces veilles a augmenté de 30 % ces 10 dernières années et peut aller de 300 à 500 kWh/an par logement.

Si on n’y prend pas garde, la télévision, le lecteur de DVD, la chaîne Hi-Fi, le décodeur TV, l’amplificateur d’antenne, le boîtier internet, etc., restent en veille en permanence et finissent par consommer davantage « éteints » qu’allumés. C’est très net avec les appareils qui ne fonctionnent pas très longtemps dans l’année : la consommation totale annuelle d’un lecteur de DVD avoisine 23 kWh, dont 15 kWh pendant qu’il est en veille !

Un ordinateur éteint mais qui reste branché continue à consommer de l’électricité. C’est ce qu’on appelle les « veilles cachées ». Pour y remédier, il faut débrancher le matériel après usage ou connecter l’ensemble du matériel informatique à une multiprise à interrupteur.

Éteignez les appareils connectés en réseau quand c'est possible

Appareils électriques : consommation et recyclage - Consomag

De plus en plus d'appareils dédiés à l’audiovisuel fonctionnent en mode réseau (téléviseur connecté, lecteur Blue-ray connecté). Ce mode génère des consommations de veille réseau pouvant consommer plusieurs dizaines de watts. Débranchez ou éteignez votre box quand c'est possible en vous étant assuré que certaines fonctions de sécurité (alarme) ou de maîtrise énergétique (programmateur de chauffage) n'y étaient pas reliées.

Ne laissez pas les appareils allumés toute la journée

Si vous n’en avez besoin qu’un court moment, éteignez-les après usage.

Ne confondez pas économiseur d'écran et économiseur d'énergie

La fonction du premier est d’augmenter la durée de vie de l’écran. Quant au second, il assure une importante économie d’énergie quand l’ordinateur est en mode veille. Attention à certains économiseurs d’écran faisant appel à des graphismes « 3D ». Ils sollicitent énormément la carte graphique de l’ordinateur et peuvent consommer autant, sinon plus que le mode actif. Il vaut mieux s’en passer !