Particuliers et éco-citoyens

Comment réduire ses factures d’énergie ?

Mis à jour le 27/04/2017

Pour alléger les factures d'électricité, de gaz et de fioul, quelques gestes simples permettent de réduire les consommations et d'éviter certains gaspillages.

Consommer moins d'électricité

Éteindre les veilles

Certains appareils sont équipés de veilles qui consomment de l'électricité, que l'appareil fonctionne ou non.

Les éteindre, permet de réaliser de substancielles économies (jusqu'à 10 % de la facture d'électricité) mais aussi de préserver le matériel.

 

  • Pensez à éteindre totalement vos équipements audiovisuels et informatiques pour lesquels le mode veille n'est pas très utile.
  • Pour les lave-linge et lave-vaisselle, les veilles servent souvent à détection des fuites d'eau et il n'est pas judicieux de les déconnecter.
  • Pour les appareils de cuisson et le petit électroménager (cafetière, machine à pain...), il est préférable de les débranchez.
  • Utilisez des multiprises à interrupteur qui permettent de brancher plusieurs appareils et de les éteindre tous en même temps.

Des progrès importants ont été faits pour limiter la consommation des veilles : une directive européenne applicable depuis janvier 2017 limite leur puissance. Elle est de 0.5 W pour un certain nombre d'appareil, mais de 3 W pour les appareils qui restent connectés à Internet ou à des réseaux de données.

Remplacer ses ampoules halogènes par des LED

Les lampes à LED consomment peu d'électricité et durent longtemps (jusqu'à 40 000 h), de quoi compenser leur prix d'achat. C'est la meilleure solution d'éclairage domestique, à condition qu'elles durent plus de 20 000 heures et soient classées A+ ou A++ sur l'étiquette énergie.

Les lampes à LED permettent de jouer sur la teinte de la lumière pour créer des ambiances adaptées aux différentes pièces (cuisine, salon, chambre ...). Préférez les blancs chauds de 2700 à 3500 kelvins pour le salon et les chambres et optez pour une lumière plus dynamique dans la cuisine ou la salle de bain (3500 à 4500 kelvins).

Plus de conseils sur l'éclairage.

Privilégier les programmes "Eco" du lave-linge et du lave-vaisselle

Les programmes "Eco" permettent d'économiser l'eau et l'énergie même si la durée du cycle est plus élevée. Ils sont optimisés pour réduire les consommations. Le temps de trempage est plus long mais l'eau est moins chauffée. Or, c'est le chauffage de l'eau qui consomme le plus d'électricité lors d'un cycle de lavage.

Attention à ne pas confondre le programme "Eco" avec le programme rapide. Les programmes "Eco" sont identifiables par ce pictogramme :

Des appareils qui se multiplient = une consommation électrique qui augmente


Des téléviseurs toujours plus grands, des ordinateurs plus performants, de nouveaux appareils électriques pour la cuisine (machine à pain, cafetière programmable...), notre équipement ne cesse de progresser avec pour conséquence d'augmenter notre facture électrique. Au-delà de leur performance, il est donc important de réfléchir aussi à leur utilité et au suréquipement !

En cas de remplacement d'un appareil, vérifiez sa consommation et choisissez le mieux classé sur l'étiquette énergie. En effet, les économies d'énergie réalisables avec les appareils les mieux classés sont loin d'être anecdotiques. La classe A+++ signale les appareils qui consomment de 20 à 50 % d'énergie en moins que ceux classés A+.


Le tableau ci-dessous vous permet de repérer rapidement les équipements les mieux classés et les moins bien classés sur l'étiquette énergie.

Équipement Échelle de l’étiquette énergie Le mieux classé Le moins bien classé
Lave-linge A+++ à D A+++ A+
Réfrigérateur, congélateur, appareil combiné A+++ à D A+++ A+
Téléviseur (de 70 à 100 cm de diagonale) A+ à F A+ B
Lave-vaisselle A+++ à D A+++ A+
Sèche-linge A+++ à D A++ B
Aspirateur A à G A F
Luminaire et lampe A++ à E A++ D
Cave à vin A+++ à G B G


À noter : la multiplication des "+++" pouvant entraîner une certaine confusion, une révision de l'étiquette énergie européenne est prévue en 2018, pour revenir à une échelle de A à G.

N'hésitez pas à utiliser le comparateur d'achat Top Ten qui vous permettra de trouver rapidement des informations sur les produits les plus économes en énergie.

Plus de conseils sur les équipements de nos foyers.


En été, limiter le recours à la climatisation

Beaucoup pensent que la seule solution pour avoir un logement frais l’été est d’y installer un système de climatisation. Mais cela augmente encore la consommation d’énergie. Il existe d'autres solutions. Et si la climatisation est nécessaire, n'achetez pas votre équipement dans la précipitation : un équipement acheté dans l’urgence, pour faire face à une situation exceptionnelle, risque fort de se révéler coûteux à l’usage et mal adapté.

 

Économiser de l'eau chaude, c'est aussi économiser de l'énergie

Éviter de placer les robinets mitigeurs en position intermédiaire

Avec un robinet mitigeur, le mélangeur reste le plus souvent placé en position intermédiaire. C'est donc de l'eau tiède qui est utilisé à chaque fois : laver les légumes, se laver les mains, rincer son éponge... alors que l'eau froide pourrait convenir à bien des usages.

Régler la température de l'eau chaude entre 55 ℃ et 60 ℃

C'est assez pour limiter le développement de bactéries pathogènes et cela limite la consommation d'énergie nécessaire pour chauffer l'eau.

Ne pas laisser fonctionner le ballon d'eau chaude en période d'absence prolongée

Pensez à l'éteindre afin de ne pas produire de l'eau chaude alors que vous n'en avez pas besoin.

Installer des mousseurs ou des réducteurs de débits sur les robinets

Vous pourrez ainsi réduire le débit de vos robinets jusqu'à 30 %.
 

Réduire sa consommation de chauffage

Maîtriser la température des pièces

Il est inutile de chauffer toutes les pièces à la même température. Certaines pièces sont occupées toute la journée mais d'autres, comme les chambres ou les salles de bain n'ont pas besoin d'une température élevée permanente. 19 ℃ dans les pièces à vivre, 17 ℃ dans les chambres, vous permettront de réduire votre consommation de chauffage.

Bloquer les entrées d'air froid

Fermez les inserts de cheminées, les portes qui donnent sur des locaux non chauffés (sous-sol, cave, cellier...). Calfeutrez au besoin les portes, donnant sur l'extérieur ou sur des pièces non chauffées, avec des boudins pour bas de portes. En revanche ne bouchez jamais les grilles de ventilation, elles sont essentielles pour maintenir une bonne qualité de l'air dans votre logement.

Baisser le chauffage en cas d'absence

Inutile de chauffer les pièces à la même température que si vous étiez là. Lors d'une absence pour la journée, baisser de quelques degrés la température de votre logement. Si vous vous absentez quelques jours, pensez à mettre votre système de chauffage en position hors gel. Grâce à la programmation et à la régulation, régulez les températures pour les adapter et anticiper.

Conserver la chaleur à l'intérieur

Lors de périodes de grand froid, n'oubliez pas de fermer vos volets. Vous freinerez ainsi les déperditions de chaleur par les vitrages.

 

Investir pour un logement performant et économe

Empêcher la chaleur de s'échapper, c'est la meilleure façon de se chauffer

Dans un logement non isolé, 25 à 30 % de la chaleur peut être perdue par le toit. Il faut donc l'isoler en priorité. Ensuite, il faudra prévoir une bonne isolation des murs et des fenêtres.


Installer un système de régulation et de programmation du chauffage

Un système de régulation du chauffage maintient le logement à une température choisie. Il peut vous faire économiser jusqu'à 10 % de combustible. Un système de programmation, en réduisant automatiquement la température la nuit ou quand la maison est inoccupée, peut également vous faire faire des économies.

Remplacer une chaudière ancienne

Les chaudières actuelles sont très performantes. Vous pourrez économiser jusqu'à 40 % en installant une chaudière à condensation à la place de votre vieille chaudière. Vous pourrez bénéficier d'aides financières pour soutenir votre investissement.

 

Rendre votre cheminée plus performante

Une cheminée ouverte est conviviale mais peu efficace. Son rendement ne dépasse pas 10 %. Vous pouvez la transformer en y faisant poser un insert, un foyer fermé ou un poêle.
En vous équipant d'un poêle performant (labellisé Flamme verte 5 étoiles ou plus), vous pourrez bénéficier d'aides financières.

 

Installer un système d'appoint performant : le chauffage au bois

Il existe un large choix d'appareils, qui fonctionnent avec des bûches ou des granulés. Faire installer ce type de chauffage vous permet de chauffer une partie de votre logement grâce à un combustible renouvelable et rentable par rapport aux autres sources d'énergie. Préférez les appareils labellisés Flamme verte.

Calorifuger les tuyaux et la chaudière

Cette isolation vous évitera des pertes de chaleur. Elle est d'autant plus nécessaire lorsque les points d'eau sont éloignés de la source de production et quand les canalisations traversent des pièces non chauffées comme les garages ou les caves.

 

En parler avec un conseiller d’un Point rénovation info service

Ces conseillers vous accueillent partout en France par téléphone ou sur RDV dans leurs locaux pour examiner les points forts et points faibles de votre logement. Ensemble, vous pourrez réfléchir aux solutions les plus efficaces adaptées à votre situation.

​​Pour les contacter, vous pouvez appeler le n° : 0 808 800 700 (service gratuit + prix d'un appel) ou vous connectez sur le site www.renovation-info-service.gouv.fr