Particuliers et éco-citoyens

Le prêt à taux zéro

Mis à jour le 28/02/2017

Si vous achetez un logement ancien nécessitant des travaux de rénovation, vous pouvez bénéficier d'un prêt à taux zéro (PTZ) sous certaines conditions.

Le PTZ est un prêt sans intérêt d’une durée totale de 20, 22 ou 25 ans. Il est constitué d’une période de différé de 5 à 15 ans, durant laquelle le ménage ne paie aucune mensualité sur son PTZ. Plus les ménages sont modestes, plus les conditions sont favorables : la durée totale du prêt et la période de différé sont maximales.

Le prêt à taux zéro est un prêt complémentaire : il sert à financer une partie de votre achat. Il vient en complément du ou des autres prêts contractés auprès des banques.

Le prêt à taux zéro est accordé en fonction des revenus : pour en bénéficier, il ne faut pas dépasser un certain plafond de revenus, défini en fonction de la taille du ménage et de la localisation du bien à acheter.

Le prêt à taux zéro peut aider à acheter un bien ancien dans lequel il faut faire un certain montant de travaux.

Les conditions pour bénéficier du PTZ pour un bien à rénover :

Ce bien doit être votre premier achat immobilier et que vous devez y habitiez. Il est également valable pour les personnes qui n’ont pas été propriétaires dans les deux ans précédant la demande de prêt.

L’opération doit comprendre des travaux d’amélioration d’un montant égal à au moins 25 % du coût total de l’opération (incluant le coût des travaux).
Ces travaux doivent être réalisés dans un délai de trois ans après l’émission de l’offre de PTZ.

Ils concernent :
  • la création de surfaces habitables nouvelles ou de surfaces annexes (définies à l’article 1 de l’arrêté du 30.12.10) ; 
  • la modernisation, l’assainissement ou l’aménagement des surfaces habitables ou des surfaces annexes ;
  • des travaux destinés à réaliser des économies d’énergie (hors montants financés par un éco-PTZ).
Pour ces opérations éligibles, les conditions du PTZ (montant et profil de remboursement) sont les mêmes que s’il s’agissait de neuf. Pour bénéficier du PTZ, l’emprunteur doit fournir, avec son dossier de prêt, les devis correspondant aux travaux prévus. Après l’achèvement des travaux, il devra transmettre à son établissement de crédit les factures de travaux.

Pour plus d'informations, consultez le site du ministère du Logement.