Particuliers et éco-citoyens

Aides pour adapter le logement

Mis à jour le 11/04/2017

Pour les personnes âgées et les personnes handicapées, des aides sont disponibles pour réaliser des travaux d’adaptation du logement.

Adapter son logement, qu’est-ce que cela veut dire ? 

Il est parfois nécessaire d'adapter votre logement pour vous permettre de rester vivre à domicile. Vous pouvez bénéficier d'aides pour certains travaux et équipements.

Votre situation (perte de mobilité, handicap) ne vous permet plus de vivre confortablement et de manière sécurisée dans votre logement. Des travaux sont parfois nécessaires pour améliorer votre logement, le rendre plus sécurisant et plus adapté.

Quelques exemples de travaux d’adaptation :​

  • la pose de volets roulants automatisés ;
  • l’adaptation de l’éclairage pour éviter les risques de chutes ; 
  • l’installation d’équipements spécifiques : siège de douche mural par exemple ;
  • la réalisation de travaux d’adaptation : installation d’une douche à l’italienne, de W surélevés, de nez-de-marche et revêtements de sol antidérapants, d’un chemin lumineux, etc. ; 
  • l’installation d’un monte escalier électrique.

Adapter et rénover son logement en même temps, c’est possible !

Pour améliorer votre confort, sécuriser votre logement et diminuer vos factures d’énergie, il est utile de réaliser à la fois des travaux d’adaptation et de rénovation énergétique de votre logement. Vous pourrez alors bénéficier de plusieurs aides :

  • pour les travaux de rénovation énergétique : le crédit d’impôt pour la rénovation énergétique, l’éco-prêt à taux zéro, la TVA à 5,5 %, des aides des fournisseurs d’énergie, des aides des collectivités territoriales, etc. Pour plus d’informations sur les aides pour la rénovation énergétique, consultez notre rubrique « financer mon projet » ; 
  • pour les travaux d’adaptation : le crédit d’impôt « Équipement de l’habitation principale », les aides de l’Agence nationale de l’habitat (Anah), de votre caisse de retraite, des collectivités territoriales.
Les aides de l’Anah pour l’adaptation du logement
 
L’Anah aide notamment les personnes âgées propriétaires ayant des ressources modestes et très modestes à réaliser des travaux d’adaptation nécessaires pour continuer à vivre le plus longtemps possible chez elles.

En savoir plus sur les aides pour adapter un logement pour les personnes âgées sur le site de l'Anah.

En savoir plus sur les aides pour adapter un logement à un handicap sur le site de l'Anah
Les aides des caisses de retraites pour l'adaptation au logement Il est possible de bénéficier d’aides de l'Assurance retraite. Les caisses de retraite complémentaire proposent également parfois des aides.

En savoir plus sur les aides des caisses de retraites pour l'adaption au logement sur le site officiel de l'administration française
Les aides des collectivités territoriales pour l'adaptation au logement Certaines collectivités territoriales (région, département, commune) accordent des aides, des prêts, voire des subventions selon des conditions définies localement.

Certains travaux d’aménagement peuvent également être pris en charge dans le cadre de : 

- l'Allocation personnalisér d'autonomie attribuée et versée par le conseil départemental ; 
- la Prestaton de compensation du handicap attribuée par la Maison départementale des personnes handicapées et versée par le conseil départemental. 
Un crédit d'impôt de 25 % pour certaines dépenses d'adaptation du logement Pour certaines dépenses afin d'installer des équipements (équipements sanitaires et équipements de sécurité et d'accessibilité) pour personnes âgées ou handicapées.

Les dépenses sont plafonnées de la manière suivante :

- 5 000 € pour une personne seule ;
- 10 000 € pour un couple soumis à imposition commune.

Le plafond est majoré de 400 € par personne à charge (200 € par enfant en résidence alternée).

En savoir plus sur ce crédit d'impôt de 25 % sur le site officiel de l'administration française

A savoir : les crédits d'impôts ne peuvent pas être cumulés s'ils concernent le même équipement ou les mêmes travaux.
Lorsque vous bénéficiez de plusieurs crédits d'impôts, il existe des plafonds de cumul.
 

Comment être accompagné ?

Plusieurs organismes peuvent vous accompagner dans vos démarches
 
Pour obtenir des renseignements, vous pouvez appeler le 0 820 15 15 15 (service 0,05 € la minute + prix de l’appel) ou sur le site de l’Anah
   
Pour trouver le conseiller le plus proche de chez vous, vous pouvez appeler le 0808 800 700 (service gratuit + prix d’un appel local) ou consulter le site Rénovation Info Service.

Vous pouvez également vous renseigner auprès de votre mairie.
 


 

Mots-clés : BATIMENT