Particuliers et éco-citoyens

Adopter l’éco-conduite

Mis à jour le 26/02/2016

Certains comportements au volant font consommer en moyenne 20 % de carburant en plus.
En adoptant l'éco-conduite, vous pourrez réduire votre consommation de carburant et faire des économies.

Moteur froid : attention fragile !

Un moteur ne fonctionne bien que quand il est chaud. À froid, mal lubrifié, il s’use davantage. C’est encore plus vrai si on « pousse » le moteur. Il est inutile de faire tourner le moteur au ralenti pour le faire chauffer. Commencez plutôt à rouler tout de suite à vitesse modérée et en accélérant doucement pendant les cinq premiers kilomètres. Sinon, la surconsommation en ville peut atteindre 45 % sur le premier kilomètre, 25 % sur le second. La pollution aussi augmente sensiblement car les pots catalytiques ne fonctionnent pas de manière optimale à froid.

Trop vite, on surconsomme

En passant de 130 à 120 km/h sur l’autoroute, avec une voiture moyenne, on met 18 minutes de plus pour faire Lyon - Paris, mais on économise entre 3,5 et 4,5 l de carburant selon la motorisation et le type de véhicule.

Calme et efficacité, pour bien rouler

Une conduite souple et fluide, sans agressivité et sans à-coup évite des surconsommations importantes, surtout en ville. Anticiper et rouler calmement, c’est moins de stress, moins de pollution, des économies de carburant et plus de sécurité. Choisir le régime adapté à la vitesse à laquelle on roule est un facteur important d’économies : ne pas pousser le régime moteur peut faire économiser jusqu’à 20 % de carburant. Enfin, arrêter le moteur en stationnement ou en file d’attente à la station-service, c’est une bonne habitude à prendre, dès qu’on s’arrête plus de 10 secondes !

Enlever les coffres et galeries dès l'arrivée

Les coffres de toit, les galeries, les porte-vélos et porte-skis provoquent une surconsommation de 10 à 20 %. Il faut les retirer dès qu’ils ne sont plus utiles. On préférera d’ailleurs les remorques et les porte-vélos situés à l’arrière.

Vérifier la pression des pneus

Les pneus sous-gonflés s’usent prématurément et augmentent la consommation de votre véhicules et ses émissions de CO2. Un sous gonflage de 0,3 bar entraîne 1,2 % de consommation en plus, de 0,5 bars 2,4 % de consommation en plus. Vérifier leur pression au minimum tous les deux mois fait faire des économies et est une garantie de sécurité. Pour vérifier leur pression, il faut avoir roulé moins de 3 km (pneus froids). Pour partir en vacances (long trajet, voiture chargée), il faut les surgonfler de 0,2 à 0,3 bar.

Ne pas abuser de la climatisation

L’usage de la climatisation ne doit pas être systématique. Quand elle fonctionne, la climatisation augmente la consommation de carburant de votre véhicule (de 1 à 7 % suivants les climats, les véhicules et les usages).

Une application mobile pour réduire votre consommation de carburant

GECO est une application mobile gratuite d’éco-conduite téléchargeable depuis les stores. Lancé par L’IFP Energies Nouvelles, cette application est issue d’un projet soutenu par l’ADEME dans le cadre du Fonds démonstrateur de recherche.

GECO guide l’automobiliste dans ses trajets urbains et lui permet d’adopter une conduite plus souple et de maintenir une vitesse stable. A la clé : 10 à 15 % d’économie.

Comment ça marche ?

À partir des capteurs existants du smartphone, l’application calcule, en temps réel et en fonction du trajet parcouru, le mode de conduite idéal à adopter. Celui-ci est comparé à la conduite réelle de l’automobiliste. L’écran affiche ensuite le score de l’automobiliste, sa performance énergétique, et lui prodigue des conseils en temps réel pour améliorer sa conduite. Une communauté en ligne d’utilisateurs GECO-drivers 2.0 et sur Facebook permettra également à chacun d’échanger et de comparer ses résultats, et de devenir « Eco-driver ».

Découvrez la page Facebook des GECO-Drivers