Particuliers et éco-citoyens

Repenser les déplacements

Mis à jour le 15/06/2017

Les trajets domicile-travail et déplacements professionnels sont les activités de bureau les plus émettrices de gaz à effet de serre : 12 Mt/an. L’impact global de ces déplacements est important et dépend largement des moyens de transport utilisés.

Le covoiturage et l’autopartage : une solution conviviale pour les déplacements professionnels

La Loi de transition énergétique pour la croissance verte demande aux entreprises de plus de 100 salariés de mettre en place un plan de mobilité d’ici le 1er janvier 2018 pour améliorer la mobilité de son personnel, encourager l’utilisation des transports en commun et le recours au covoiturage.
 
Covoiturer, c’est utiliser à plusieurs une voiture sur un parcours donné. Cette solution est déjà utilisée pour environ 3 % des trajets domicile-travail. Regroupez-vous entre collègues pour partager vos véhicules. À la clé, moins de frais pour le conducteur et les passagers, moins de voitures en circulation et donc moins de nuisances, et des liens renforcés entre covoitureurs.
 
Les entreprises sont les premières organisatrices de covoiturage en France (à 43 %), généralement dans le cadre d’un Plan de déplacement d’entreprise. La participation des salariés atteint jusqu’à 13 % des effectifs, pour tous les types de trajets. Dans 54 % des cas, il s’agit de covoiturage à deux personnes.
 
Pour en savoir plus sur cette pratique en entreprise, consultez l’enquête de l’ADEME sur le covoiturage entre salariés.
 
L’autopartage, c’est l’utilisation à plusieurs d’une voiture garée à un endroit donné, grâce à une inscription dans un groupement d’autopartage. Les véhicules sont disponibles immédiatement, en les retenant par Internet ou par téléphone, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, en général pour une courte durée. Cette solution est utilisée à 50 % pour des déplacements professionnels.

Place au vélo et aux transports en commun !

Depuis début 2016, l’Indemnité kilométrique vélo (IKV) incite les salariés à effectuer les trajets domicile-travail en vélo. De 0,25 €/km, elle peut être cumulée avec le remboursement des abonnements pour les transports en commun (50 % du prix du titre pris en charge par l’entreprise). Les entreprises soumises à l’impôt sur les sociétés peuvent bénéficier d’une réduction d’impôt si elles mettent gratuitement à disposition des salariés des vélos pour les déplacements domicile-travail.
 
Pour des trajets plus longs ou si la météo est mauvaise, le bus, le tramway, le métro sont une bonne alternative à la voiture. Par rapport à la voiture, le bus consomme 40 % de moins d’énergie et le métro 104 fois moins. Pour les déplacements professionnels de longue distance, préférez le train à l’avion.
 
Participez au challenge de la mobilité ! Les établissements et leurs salariés organisent en interne une journée de défi collectif sur le thème de la mobilité : 44 % des automobilistes participants ont changé leurs habitudes de déplacement et utilisent plus de 2 fois par semaine un mode de transport alternatif.
En savoir plus sur le site du Challenge de la mobilité.
 
Calculez l’impact de vos déplacements sur le comparateur des écodéplacements de l’ADEME.

À télécharger

Mots-clés : ECOLOGIE