Particuliers et éco-citoyens

Économiser l’électricité

Mis à jour le 11/09/2015

La plupart du temps, les ordinateurs, l’imprimante, le photocopieur, la machine à café et les lumières restent allumés toute la journée ou presque alors qu’ils sont inutilisés. Avec quelques bons réflexes, il est facile d’économiser de l’électricité.

Des conseils pour une utilisation plus économe des équipements de bureau

Limiter la consommation de l’ordinateur

Des économies d’énergie sont facilement réalisables en utilisant mieux son ordinateur. On observe en effet que 4 % des écrans et 15 % des unités centrales sont laissés allumés en permanence, nuit et week-end compris… Est-ce bien utile ? Tous les ordinateurs ne consomment pas de façon identique : un ordinateur portable consomme 50 à 80 % d’énergie en moins qu’un poste fixe. Voici quelques conseils à retenir pour limiter la consommation électrique de votre ordinateur :

  • utilisez le mode veille avec discernement. Un ordinateur en veille utilise encore 20 à 40 % de sa consommation en marche. Autant l’arrêter le plus souvent possible !
  • branchez votre ordinateur sur une multiprise à interrupteur car la plupart des ordinateurs continuent à consommer, même à l’arrêt ;
  • débranchez votre portable dès que ses batteries sont chargées ;
  • diminuez la luminosité de l’écran. Vous consommerez moins et c’est aussi plus confortable pour la vue ;
  • évitez les économiseurs d’écran avec des graphismes en 3D. Ils sont destinés à prolonger la durée de vie de mais peuvent consommer autant, sinon plus que le mode actif. Ne les confondez pas avec les économiseurs d’énergie qui assurent des économies conséquentes quand l’ordinateur est en mode veille.

L’imprimante et le photocopieur

Il est plus économe de s’équiper d’un appareil multifonction (imprimante / scanner / photocopieur) et encore plus économe de relier tous les ordinateurs à une imprimante. La puissance des imprimantes jet d’encre varie de 5 à 10 W en fonctionnement. Ces appareils n’ont pas besoin de préchauffage, au contraire des imprimantes laser dont la puissance se situe entre 200 et 300 W. Les imprimantes laser sont cependant plus adaptées à des gros volumes d’impression. Éteignez votre photocopieur si vous n’en avez pas besoin car il consomme 80 % de son énergie en mode « attente ».

Courriels et recherches Internet, ça consomme aussi !

L’envoi des courriels, leur stockage, le fonctionnement des serveurs… toutes ces opérations consomment de l’électricité. Voici quelques conseils pour limiter votre consommation :

  • ciblez bien les destinataires (attention aux destinataires lors des réponses aux messages groupés…) ;
  • réduisez le temps de lecture à l’écran (envoi de documents faciles et rapides à lire, de présentations de type slide avec peu de texte…) ;
  • limitez le nombre de documents en pièce jointe et leurs poids (fichiers compressés, PDF basse résolution, lien hypertexte en lieu et place d’un document, solutions alternatives à l’envoi de documents très lourds…) ;
  • optimisez le stockage des courriels (suppression des courriels inutiles ou obsolètes, suppression immédiate des spams, installation d’un anti-spam sur l’ordinateur…).

Simplifiez vos recherches sur le web :

  • enregistrez les sites souvent consultés comme favoris ;
  • entrez directement l’adresse URL d’un site et évitez de passer systématiquement par un moteur de recherche ;
  • utilisez des mots-clés précis et ciblez la demande lors des requêtes web.

Pensez aussi à :

  • n’imprimer les messages ou documents que si c’est nécessaire ;
  • imprimer en recto-verso et en qualité brouillon pour les documents de travail, internes ou non officiels ;
  • éteindre la connexion internet la nuit, dans les entreprises où c’est possible.
Affichage sensibilisant aux économies d'électricité.

Pas d’éclairage inutile

L’éclairage représente 15 à 20 % des dépenses d’énergie dans les bureaux.

  • essayez de placer votre bureau perpendiculairement aux fenêtres, vous bénéficiez mieux de la lumière naturelle ;
  • éteignez les lampes dans les pièces non occupées et en cas d’absence pour la pause déjeuner, le soir ou avant le week-end : 10 minutes d’éclairage inutile 3 fois par jour, c’est l’équivalent de 5 jours d’éclairage en continu au bout d’un an.