Particuliers et éco-citoyens

Eclairage, chauffage, eau : les bons gestes

Mis à jour le 15/06/2017

On s'en aperçoit moins facilement qu'à la maison, mais au bureau, les sources de gaspillage et de consommations d'énergie sont multiples. Pour changer la donne, tout est histoire de comportements et de réflexes à adopter.

L’éclairage 

Son optimisation peut entraîner jusqu’à 70 % de dépenses en moins sur ce poste : 10 minutes d’éclairage inutile 3 fois par jour, c’est l’équivalent au bout d’un an de 5 jours d’éclairage en continu. Prenez l’habitude d’éteindre les lumières dans les bureaux et salles de réunion quand vous les quittez. 
 
Certains dispositifs permettent de sérieuses économies d’énergie en assurant l’extinction automatique des lampes (détecteur de présence, minuterie, programmateur d’extinction la nuit et le week-end).
 
Pour en savoir plus, consultez la publication de l’ADEME « Rénovation de l’éclairage dans les bâtiments tertiaires ».
 

Le chauffage et la climatisation

Le chauffage représente 50 % des dépenses en énergie des bureaux. Quelques conseils pour agir sur ce poste :
 
  • fermez les volets, les stores et/ou les rideaux de votre bureau pendant la nuit. Une bonne protection (volet roulant baissé) peut réduire de 60 % la déperdition de chaleur d’une fenêtre ; 
  • dégagez les radiateurs de tout ce qui peut empêcher une bonne diffusion de la chaleur ;
  • fermez les portes de communication avec les espaces peu ou pas chauffés (locaux de rangement, escaliers…) dans lesquels une température de 16 ℃ peut suffire.
La consommation d’énergie pour la climatisation peut atteindre 20 % pour les grands immeubles de bureau. Pour éviter d’avoir recours à la climatisation, rafraîchissez le matin et créez des circulations d’air en ouvrant les fenêtres. Pensez aussi à fermer les protections solaires, puis les fenêtres dès que la température extérieure dépasse celle du bureau. En cas de fortes chaleurs, utilisez des ventilateurs. C’est souvent une solution suffisante et moins consommatrice d’énergie que la climatisation. Pensez à les éteindre quand vous quittez la pièce.
 
Si le bâtiment est équipé d’une climatisation ? Faites-la régler au plus bas à 26 ℃, veillez à ce qu’il n’y ait jamais plus de 4 ℃ de différence entre l’intérieur et l’extérieur et gardez les fenêtres fermées pour qu’elle soit efficace. En quittant votre bureau, coupez la climatisation. Si vous constatez des dysfonctionnements, signalez-les au service gestionnaire de l’immeuble : bureaux surchauffés ou sous-chauffés, climatisation trop poussée ou inefficace.
 

L’eau

Une entreprise d’une centaine de personnes consomme 2 000 à 5 000 m3 d’eau par an. Un employé de bureau consomme 10 à 30 litres par jour (hors climatisation et restauration) : 
 
  • utilisez les économiseurs d’eau des toilettes ; 
  • signalez les fuites que vous repérez au service d’entretien ;
  • ne jetez jamais de produits toxiques dans les toilettes ou les lavabos.

Mots-clés : ECOLOGIE