Particuliers et éco-citoyens

Créer du partage et de la convivialité

Mis à jour le 15/06/2017

Vous passez environ 200 jours par an au bureau. Le confort et les facilités que vous y trouvez jouent sur la qualité de votre travail. Là aussi, vous pouvez faire beaucoup pour diminuer vos impacts sur l’environnement.
 

Moins de déchets à la pause-café

La pause-café, quasi universelle au bureau, produit souvent beaucoup de déchets : emballages de sucre, dosettes et surtout gobelets en carton ou en plastique. Limitez le jetable au profit du réutilisable en vous munissant par exemple d’un mug et privilégiez les produits peu emballés.
 

Stop au gaspillage alimentaire à la pause-déjeuner

Chaque repas en restauration collective génère en moyenne 150 à 200 g de gaspillage alimentaire. Pour diminuer le gaspillage alimentaire dans votre restaurant d’entreprise :
 
  • ajustez les portions à votre faim. Ce geste peut être plus facile si plusieurs tailles d’assiettes sont proposées aux usagers ;
  • ne prenez pas plus de pain que ce que vous consommerez ;
  • emportez ou partagez ce qui n’est pas consommé ;
  • séparez les déchets organiques des emballages en fin de repas, pour faciliter le tri ;
  • demandez de la nourriture bio et produite localement dans le menu.
À défaut de restaurant d’entreprise, une salle est parfois dédiée au déjeuner. Elle est en général équipée d’un micro-ondes, de plaques de cuisson et d’un réfrigérateur. Une idée se développe actuellement : plutôt que de jeter les produits alimentaires de la maison qui approchent de leur date de péremption, proposez-les à vos collègues. Si tout le monde s’y met, c’est plus de convivialité, plus de partage et moins de gaspillage.
 
Découvrez tous les bons gestes pour lutter contre le gaspillage alimentaire sur le site de la campagne « Ca suffit le gâchis ».
 

Le troc au bureau : une vraie opportunité

Vous possédez certainement des objets dont vous n’avez plus l’utilité : livres, jouets pour enfants, matériel de sport… Pourquoi ne pas les proposer à vos collègues ? Créer un espace « troc » n’est pas compliqué : déposez vos objets dans des bacs de rangement, sur un lieu de passage. Signalez-les par une affiche bien visible « Espace troc ». Vos objets inutilisés trouveront une seconde vie plutôt que de finir à la poubelle.
 
Dans la même idée, vous pouvez organiser une journée d’échange sur le principe « un objet apporté = un objet pris ». Les initiatives de ce type peuvent être mises en valeur dans le cadre de la Semaine européenne de réduction des déchets (SERD), et même récompensées par un prix.
 
En savoir plus sur le site de la SERD
 

À télécharger

Mots-clés : ECOLOGIE