Nos expertises

Le solaire thermique

Mis à jour le 06/11/2017

L’énergie solaire thermique est une énergie renouvelable consistant à produire de la chaleur ou de l’eau chaude à partir de capteurs solaires. Elle se distingue du solaire photovoltaïque qui produit de l’électricité à partir du rayonnement solaire.

 

Les applications disponibles

Le solaire thermique est la conversion du rayonnement solaire en énergie calorifique. Ce terme désigne les applications à basse et moyenne température dans le secteur du bâtiment.

Les actions de l’ADEME visent à diffuser les applications solaires thermiques suivantes :

  • le chauffe-eau solaire individuel ;
  • le système solaire combiné (eau chaude sanitaire et chauffage) ;
  • les systèmes de production d’eau chaude collective.

L’État a mis en place le crédit d’impôt développement durable (CIDD –particuliers) et le « fonds chaleur » (collectivités et entreprises). Dans certains cas, les collectivités territoriales peuvent accorder d'autres financements. 
Les systèmes sont désormais certifiés : NF CESI Système ou Solar Keymark Système.

Le rafraîchissement solaire

Une installation de rafraîchissement solaire permet de produire du froid à partir de chaleur issue des capteurs solaires.
Par rapport aux systèmes classiques, ce système a pour avantages :

  • une consommation électrique moindre ;
  • des fluides frigorigènes sans impact sur la couche d’ozone et l'effet de serre ;
  • des besoins en froid coïncidant souvent avec la disponibilité du rayonnement solaire.

Mais il existe encore des freins importants à sa diffusion.

L’analyse de cycle de vie (ACV) des installations solaires thermiques

Le solaire thermique se développant, il faut apporter des réponses aux questions suivantes :

  • quelles sont ses performances environnementales ?
  • quels sont ses temps de retour énergétique et « climatique » ?
  • quels sont les paramètres les plus sensibles sur son cycle de vie en termes d’impact environnemental ?

Des ACV réalisées sur des systèmes solaires thermiques individuels et collectifs permettent de répondre à ces questions.

Les résultats sont consultables sur le site ESTHACE.

Les actions de l’ADEME

Elles concernent surtout les applications dans le secteur du bâtiment, sur les plans de la diffusion, de la certification et du soutien aux activités de R&D.

L’Agence soutient les démarches de qualité (certifications et normalisation), pour atteindre des références utilisables par tous, notamment dans le cadre du CIDD. 
Depuis la mise en place de ce crédit d’impôt (1er janvier 2005), l'ADEME ne distribue plus d’aides aux particuliers pour la diffusion du solaire thermique, mais poursuit sa promotion et les aides dans le secteur collectif/tertiaire au travers du fonds chaleur.

L’ADEME a publié une feuille de route sur le solaire thermique en 2013 et a financé deux projets sur cette thématique dans le cadre des Investissements d’avenir.
Malgré un certain potentiel de croissance et les mécanismes de soutien publics pour accompagner son développement (CIDD, fonds chaleur, réglementation thermique,etc.), le marché français du solaire thermique décroît depuis 2008. Ceci rend nécessaire une relance de la filière prise en charge par les professionnels avec le soutien de l'ADEME.

Pour en savoir plus, consultez :