Nos expertises

Panorama des développements et travaux sur la pyrolyse et de la gazéification (janvier 2014)

Mis à jour le 17/08/2015

De multiples travaux de développement de procédés de pyrolyse et de gazéification sont actuellement en cours en France et dans le monde.

L'étude « L’état de l’art international sur la production de liquides et gaz à partir de déchets autres que la biomasse propre », réalisée pour le compte de l’ADEME en 2012 par le bureau d’études AJI Europe a mis en évidence une cinquantaine de procédés. Seuls les procédés qui n’autoconsomment pas leur production de liquide ou gaz ont été pris en considération (sont exclus les procédés dits « intégrés ».)
La plupart de ces technologies sont au stade du pilote industriel (quelques centaines de kg/h) ou du démonstrateur industriel dont la taille correspond à la limite inférieure de la gamme d’échelle visée à l’échelle industrielle (généralement de quelques centaines à un millier de kg/h). Bien qu’un certain nombre d’unités industrielles existent de par le monde, il n’a pas été possible, dans le cadre de l’étude, de vérifier les performances effectives de ces installations. Il importe donc que les développements à l’échelle du pilote industriel et du démonstrateur fassent leurs preuves dans les prochains temps afin de crédibiliser la filière.

Note préliminaire : La description ci-dessous de la situation actuelle en matière de développement de ces technologies résulte d’une tentative d’exhaustivité. Tout manque, toute erreur éventuelle, tout besoin de mise à jour est à signaler à : andre.kunegel@ademe.fr

Pyrolyse :

  • Alpha Recyclage (21) : vapothermolyse, 16 000 t/an pneus. Démarrage mi-2014 ;
  • École des mines de Nantes (44) : pilote de laboratoire ;
  • Finaxo (51) : pilote 1 t/h, 2011 utilise billes métalliques. Déchets testés : pneus, boues, bois ;
  • Maillot (28) : pilote en cours, tunnel et wagonnets, pneus ;
  • Nesa/Holcim (21) : unité industrielle en amont d’un four de cimenterie, boues d’hydroxydes. Gaz générés alimentés en tuyère, résidus solides mélangés au « cru » ;
  • Pyrum (Dillingen Allemagne, société basée près de Strasbourg, 67) : capacité : 5000 t/an. Déchets : EPDM (caoutchouc. Démarrage de l’unité en cours (début 2014) ;
  • Sidénergie : production de charbon de bois à usage domestique, à partir de bois créosotés (traverses de chemin de fer).

Gazéification

  • Coggebio (69) : 3 pilotes industriels, 300 kW – 70 kg/h – 2009 – Bois de recyclage, granulés de sous-produits agricoles, 50 kW – 2012, 100 kW-2013. Unité industrielle 1,5 MW. Démarrage prévu avril 2014 ;
  • École des mines Nantes (44) : pilotes de laboratoire, bois, boues, déchets agroalimentaires ;
  • EDDA Énergie-Alren (56) : pilote industriel en construction, capacité : 36 kW Bois, fumiers ;
  • ETIA (60) : pilote basé sur le principe d’une vis sans fin chauffée ;
  • Europlasma(40) :
  1. Unité industrielle CHO Power, 1 t/h DAE, 11 MWhélec, gazéifieur PRM Energy (USA), craquage goudrons torche à plasma. Démarrage fév. 2014 ;
  2. Pilote KIWI : pilote 800 kg/h, gazéifieur lit fluidisé KOBELCO, craquage goudrons torche à plasma. Démarrage fin 2013.
  • S3d (44) : pilote en cours de démarrage début 2014. 15 kg/h, Bois palettes, fientes, agropellets ;
  • VALONEO (75) / CEA LITEN (38) : pilote industriel 300 kW, média caloporteur tores métalliques, bois B, CSR. Démarrage début 2014.