Nos expertises

Les achats de produits plus écologiques

Mis à jour le 15/03/2018

Chaque Français, à titre personnel ou professionnel, achète chaque jour des produits de consommation courante qui génèrent de par leur nombre de forts impacts environnementaux, nécessitant de faire les bons choix lors de l’achat.

En 2009, les Français ont consommé 42 millions de tonnes de produits alimentaires, d’hygiène, de beauté et d’entretien pour leur usage personnel. Cela représente 700 kg par habitant et par an, soit 1,6 tonne par ménage (Source : ADEME-SOES 2009) à laquelle il faut ajouter les achats moins fréquents : textile, électroménager, multimédia, véhicules, etc., ainsi que ceux dits professionnels. En tout, 70 % des émissions de gaz à effet de serre sont imputables aux produits.
Source : CO2 ADEME d’après Inventaire national, 2009.

Dans ce contexte de forte consommation, chacun peut agir :

Tous les produits ont des impacts sur l’environnement : ils ont besoin de matières premières et d’énergie pour être fabriqués ; ils doivent être emballés et transportés. Une fois qu’ils sont vendus, leur utilisation peut générer des consommations d’eau, d’énergie…  et, même s’ils sont recyclés, ils deviendront à terme (ou leur emballage) un déchet. On parle alors de cycle de vie du produit.

Description détaillée du schéma de l'impact des produits dans les émissions de GES en France en 2006

 
Le cycle de vie d'un produit
 

Comment limiter ces impacts environnementaux ?

Voici quelques principes fondamentaux à respecter lors de ses achats :
 

1. Quel est mon besoin ?

Avant d’acheter, se demander si l’on a vraiment besoin de ce produit.


2. Repérer les produits plus respectueux de l’environnement : faire confiance aux logos environnementaux publics.

Les critères environnementaux auxquels doivent répondre les produits qui portent ces logos concernent l’ensemble de leurs impacts tout au long de leur cycle de vie. C’est la garantie que le produit a été éco-conçu et qu’il est plus respectueux de l’environnement. Il existe des logos environnementaux pour l’alimentaire et pour le non-alimentaire.

Logos apposés sur les produits alimentaires uniquement :
Logo AB - Agriculture Biologique
AB - Agriculture Biologique
Agriculture Biologique Logo Européen
Agriculture Biologique Logo Européen

​Logos apposés sur différentes catégories de produits (hors produits alimentaires) :
 
Logo Ange Bleu
Logo Ange Bleu
Logo Ecolabel Nordique
Ecolabel Nordique
 

​L’Écolabel européen, l’Ange bleu et l’Écolabel nordique relèvent de la norme ISO 14024.
 
Pour en savoir plus :
   

3. Se référer aux étiquettes environnementales.

Elles informent l’acheteur des consommations d’énergie et d’eau, des émissions de CO2, du niveau de bruit… selon les types de produits concernés. Elles sont obligatoires sur certaines catégories de produits et permettent de comparer et de choisir les plus respectueux de l’environnement.
 
Il existe actuellement :
 
  • l’étiquette énergie pour les équipements de la maison (gros électroménager, lampes, téléviseurs, aspirateurs, etc.) ;
  • l’étiquette CO2 pour les voitures ;
  • le diagnostic de performance énergétique (DPE) pour les logements ;
  • l’étiquette "Émissions dans l’air intérieur" pour les produits de construction et de décoration (peintures, vernis, etc.) ;
  • l’étiquette de performance énergétique des pneus.
Pour en savoir plus, consulter le guide pour bien choisir : Les étiquettes environnementales.
 


4. ​Respecter les consignes d’utilisation des produits des fabricants.

Cela aide à allonger la durée de vie des produits.

 

5. Acheter des produits jetables avec parcimonie.

De l’information ciblée