Nos expertises

Conférence Marrakech 2016 - COP22

Un an après la COP21 à Paris, lors de laquelle a été adopté l’Accord de Paris (entré en vigueur le 4 novembre 2016), la COP22, qui s'est tenue du 7 au 18 novembre 2016 à Marrakech, constituait une étape importante dans la mise en œuvre de cet Accord.

Les enjeux de la COP22

La COP de Marrakech était placée sous le thème de l’action. Il s’agissait en particulier de continuer à définir les règles d’application de l’accord de Paris et d’avancer sur les modalités de mise en œuvre du « bilan mondial » (qui doit permettre tous les 5 ans de revoir les engagements des Parties à la hausse). Il s’agissait également de définir les règles de transparence et de MRV (Measuring, Reporting and Verification), ainsi que d’avancer sur la question du financement des projets Climat dans les pays du Sud.

L’ADEME et la COP22

L’ADEME s’est impliquée activement dans la COP22 afin de poursuivre la dynamique initiée en 2015. Elle a ainsi assuré un rôle dans les négociations sur les aspects liés aux transferts de technologie, et était également présente à Marrakech au travers d’une quinzaine de side-events et cérémonies officielles de lancement de projets, qui ont illustré la concrétisation de la mise en œuvre des initiatives de l’Agenda de l’action.
La participation de l’ADEME à ces initiatives a permis à la fois de valoriser les bonnes pratiques que l’agence mène en France ainsi que les savoir-faire français, mais également d’enrichir ses pratiques et son expertise en la confrontant et en la comparant aux actions d’autres pays.

Consulter le programme complet des side-event organisés par l’ADEME à la COP22

Focus sur la transition énergétique en région Méditerranée

Durant la conférence, l’ADEME a organisé trois side-events sur le thème « Quelle transition énergétique pour la région Méditerranée au regard des contributions déterminées nationales des pays ? ». Ces side-events avaient pour objectif de montrer la nécessité d’accélérer la mise en œuvre de la transition énergétique en Méditerranée afin d’atteindre les objectifs de l’Accord de Paris et limiter l’impact du changement climatique dans la région. 

Consulter la synthèse « La transition énergétique en Méditerranée : scénario 2040 »

Parallèlement à ces side-events, les premiers « Trophées de l’adaptation au changement climatique en Méditerranée » ont également été remis. Organisés par l’ADEME et ses partenaires méditerranéens, ces Trophées ont pour but de valoriser les bonnes pratiques en matière d’adaptation au changement climatique afin de développer des solutions spécifiques vers les territoires littoraux, urbains et ruraux de la région méditerranéenne, considérée comme un point chaud climatique avec des prévisions de réchauffement allant jusqu’à 4 ° d’ici la fin du siècle.

Consulter notre article dédié aux Trophées
Découvrir les lauréats
 

Focus sur l’accès à l’énergie en Afrique

L’accès à l’énergie en Afrique était au cœur de toutes les attentions durant la conférence sur le climat. L’ADEME a ainsi organisé plusieurs side-events consacrés à cette question avec notamment un événement sur le thème « Agir ensemble pour relever le défi des énergies renouvelables en Afrique » réunissant des acteurs institutionnels, des industriels et des ONG. L’objectif de l’événement était de parvenir à partager une vision commune des problématiques d’énergie et climat sur ce continent, ainsi que de renforcer et faire émerger de nouveaux partenariats, notamment public-privé, pour parvenir à un changement d’échelle dans le développement et la mise en œuvre de projets en Afrique.

 

À l’occasion de la COP22, l’ADEME et le Réseau des femmes élues du Cameroun (REFELA-CAM) ont également signé un Memorandum of Understanding pour l’amélioration de l’accès à l’énergie au Cameroun.

En savoir plus sur ce protocole d’accord