Entreprises et monde agricole

Quand les entreprises investissent pour réduire leurs émissions de COV

Mis à jour le 28/08/2017

Limiter leurs émissions de composés organiques volatils (COV) a constitué un objectif pour de nombreuses entreprises. Focus sur deux d’entre elles.

Recyclage des solvants avant émission - Bas-Rhin

La Société Alsacienne d'Aluminium (67) est spécialisée dans la production d'emballages imprimés souples à base de feuillets d'aluminium ou de papier. Elle peut fabriquer jusqu’à 250 000 000 m² d'emballages par an et utiliser, pour cette activité, 2 464 tonnes de solvants. Afin de réduire ses émissions de COV, elle a mis en place un équipement de récupération de solvants sur charbon actif avec désorption par gaz inerte. Cette opération a permis le recyclage de 1 518 tonnes de solvants dans le circuit de fabrication des emballages.

Réduction de la consommation de solvants à la source - Somme

La société Abelia Décors (80) est spécialisée dans la fabrication de papier peint vinyle. Chaque année, entre 7,5 et 10 millions de rouleaux y sont produits. Cette activité nécessitait jusqu’à présent l’utilisation d'encres à haute teneur en solvants (85 %), responsables des émissions de composés organiques volatils sur le site. Abelia a décidé de remplacer cette gamme par des encres à base aqueuse, qui ne contiennent que 5 % de solvants : les rejets de COV de l'entreprise ont été réduits de 540 tonnes par an.

Mots-clés : SOLVANT, ENTREPRISE

Sommaire du dossier :