Entreprises et monde agricole

Pourquoi agir ?

Mis à jour le 29/12/2016

L'étude « 50 €ntreprises témoins » suivie par l’ADEME démontre que réduire et mieux recycler ses déchets permet de faire des économies : un total pérenne de 1,5 M€/an issu des actions réalisées par ces entreprises a été constaté.

Quelques exemples parlants de l'étude « 50 €ntreprises témoins » :

  • Ratier Figeac (métallurgie) économise 24 k€/an en recyclant le carton en interne ;
  • Bonduelle (industries agroalimentaires IAA) économise 33 k€/an en diminuant l'eau contenue dans ses déchets ;
  • VPI (plasturgie) économise 14 k€/an en supprimant ses carottes d'injection ;
  • Biocoop (commerce) économise 20 k€/an en optimisant la logistique déchets et les contrats ;
  • Everbal (imprimerie) économise 29 k€/an en réutilisant la pâte à papier rebut.

L'Union des coopératives laitières a également réduit ses coûts de 45 000 € en un an :


ADEME – Entre(…)prises de conscience – Union... par ADEME

L'entreprise Denis Papin Collectivités, spécialisée dans la production de mobilier de bureau, a quant à elle réduit ses déchets industriels banals de moitié et réalisé une économie de 4 000 € par an :


Une entreprise de mobilier par ADEME

Vous réduisez vos coûts

En diminuant les quantités de matières et d'emballages, vous réduisez vos coûts et faites des économies. D'autant qu'un déchet n'est jamais rentable quel qu'en soit le moyen de recyclage. Votre facture de gestion de déchets représente moins de 7 % du coût complet de vos déchets. Mieux les gérer permet donc également de maîtriser les coûts.

Vous évitez des impacts environnementaux

En réduisant vos consommations, vous réduisez automatiquement les impacts environnementaux associés. Agir sur les déchets est l'une des premières actions à mettre en œuvre pour toute entreprise qui s'engage dans une démarche environnementale.

Vous respectez la réglementation et maîtrisez le risque juridique

Des réglementations en matière de déchets existent et sont à prendre en compte comme un principe de « pollueur - payeur ». Le Programme national de prévention des déchets 2014-2020 met en avant la responsabilité de tous les acteurs, dont celle des entreprises qui se doivent de concevoir des produits et services moins générateurs de déchets, mais aussi d'opter pour des modes de production, de traitement et de distribution moins générateurs de déchets.

Enfin, l'image de l'entreprise est valorisée, tant auprès de vos clients, vos salariés, vos partenaires que des riverains.

Sommaire du dossier :