Entreprises et monde agricole

Des conseils pour agir

Mis à jour le 07/03/2018

Des mesures de bon sens aux installations techniques innovantes en passant par les recommandations écologiques, il existe tout un panel de solutions pour optimiser ses équipements électriques.

Légende

Facilité Temps de retour sur investissement (TRI) Coût

*

Facile

+

Court terme

Faible

**

Moyennement facile

+/-

Moyen terme

€€

Modéré

***

Difficile

-

Long terme

€€€

Élevé

 

Agir sur la performance des équipements

  Facilité TRI Coût

Orienter l’achat d’équipements de bureau vers des appareils à faible consommation électrique, via les indications données par les labels de performance énergétique (comme Energy Star).

*

+

S’équiper d’ordinateurs éco-conçus à très basse consommation.

*

-

€€€

Sur les postes fixes, préférer travailler avec des ordinateurs portables.

*

-

Remplacer les équipements cathodiques restant par des écrans plats.

*

-

€€

Préférer les écrans à rétroéclairage à LED plutôt que des écrans rétroéclairés par des lampes fluocompactes.

*

-

€€

En déplacement, en réunion, favoriser l’utilisation de tablettes.

**

-

€€€

Diminuer le nombre d’imprimantes individuelles au profit d’imprimantes collectives.

**

-

€€

 

Agir sur le pilotage de l'installation

  Facilité TRI Coût

Programmer la mise en veille avec « extinction du moniteur » la plus rapide possible et désactiver les économiseurs d’écran qui n’économisent pas l’énergie, mais qui ont pour seul but de préserver l’écran.

*

+

Paramétrer les veilles des postes (écran et disque dur) pour minimiser leur consommation entre deux périodes d’utilisation.

**

+

Vérifier que les options d’économie d’énergie du système d’exploitation sont bien activées. Par rapport à un fonctionnement non optimisé, la réduction des consommations électriques peut être de 20 à 40 %.

*

+

Installer une horloge sur les équipements de bureautique et les équipements annexes (imprimante, serveur, machine à café, distributeur de boissons, vidéo projecteur, scanner…) :

  • pour les imprimantes, regarder s’il n’existe pas des paramétrages permettant la programmation des plages de fonctionnement ;

  • pour les serveurs, les désactiver la nuit s’ils n’ont pas besoin d’être accédés ;

  • s’il existe une Gestion technique du bâtiment (GTB) dans le bâtiment, vérifier la possibilité de l’utiliser pour programmer les plages de fonctionnement de certaines prises.

**

+/-

En attendant le remplacement des écrans cathodiques encore existant par des écrans plats, diminuer leur contraste et leur luminosité tout en restant avec un confort visuel acceptable.

*

+

Modifier le système informatique pour permettre l’extinction des ordinateurs le soir.

***

+

Utiliser des logiciels de contrôle de gestion de la consommation électrique (tels que les logiciels gratuits Local Cooling, CO2 Saver, PowerOff…).

**

+

Revoir l’architecture réseau en préférant une architecture « client léger avec déport d’affichage » où les postes de travail sont centralisés. Des retours d’expérience montrent une durée de vie augmentée d’au moins 6 à 10 ans et dans certains cas des consommations électriques divisées par deux.

***

-

€€€

Mettre en place des compteurs d’énergie au niveau des prises.

**

-

€€

 

Agir auprès du personnel

  Facilité TRI Coût

Veiller à l’extinction des ordinateurs les soirs et week-ends.

*

+

Munir les équipements informatiques de multiprises à interrupteur pour extinction après chaque utilisation, car lorsque les appareils sont éteints mais branchés, une consommation résiduelle demeure.

**

-/+

€€

Paramétrer les imprimantes pour une impression par défaut en recto-verso, noir et blanc et mode brouillon.

*

+

Supprimer les logiciels inutiles, sources de consommation électrique et entretenir le système d’exploitation régulièrement (défragmentation, suppression des fichiers temporaires, compression de la base de registre…).

*

+

Sommaire du dossier :