Entreprises et monde agricole

Se projeter sur le long terme : un enjeu majeur pour toutes les entreprises

Mis à jour le 21/08/2017

Pour être compétitive et asseoir son activité à moyen et long termes, une entreprise doit investir. En permettant le maintien ou le développement du potentiel de production, son investissement contribue directement au progrès technique.

Investir dans des équipements performants

Dans un contexte de crise économique peu favorable au développement industriel, et alors que l’appareil de production des industries manufacturières françaises est vieillissant, l’enjeu consiste à investir dans des équipements performants pour optimiser l’utilisation des ressources (matières premières, énergies, etc.) et réduire les coûts de fonctionnement. Cette approche permettra à l’entreprise de faire face aux contraintes environnementales et énergétiques, amenées à être de plus en plus fortes dans les années à venir.

Ainsi, l’analyse de la rentabilité économique des investissements, qu’ils portent sur les procédés de production ou sur le foncier, doit explicitement intégrer la volatilité des cours des intrants. L’entreprise devra également anticiper ses investissements sur le long terme pour obtenir un appareil de production suffisamment adaptable et faire face à la fluctuation de la demande, dans des marchés eux aussi dépendants des facteurs économiques, environnementaux et réglementaires.

Les entreprises agricoles, aussi

Même si elles sont soumises à une grande variabilité annuelle du fait des conditions climatiques, les entreprises agricoles se doivent elles aussi de se projeter sur le long terme. Face à la variation des prix de l’énergie, dont l’agriculture risque d’être de plus en plus dépendante (que ce soit directement, avec le gaz, l’électricité et le carburant, ou indirectement, avec la fertilisation, l’alimentation animale ou les produits phytosanitaires), la recherche d’une autonomie accrue passe par l’optimisation des coûts de production et donc par l’investissement dans des machines plus économes, des bâtiments ou des serres à énergie positive et des systèmes agricoles innovants, tels que l’agroforesterie ou les rotations longues. Il s’agit là d’un enjeu majeur pour l’ensemble des filières agricoles.