Entreprises et monde agricole

Créer mon éco-entreprise

Mis à jour le 22/04/2014

Créer une éco-entreprise, à savoir une entreprise proposant une offre de solution environnementale, est une décision qui peut résulter de multiples facteurs, dont la volonté explicite de contribuer à la préservation des ressources environnementales.

La décision de créer une éco-entreprise, à savoir une entreprise proposant une offre de solution environnementale, peut résulter de multiples facteurs, dont un majeur : la volonté explicite de contribuer à la préservation des ressources environnementales.

Il convient toutefois de prendre en compte au moins deux dimensions fondamentales :

  • les marchés de l’environnement sont pour la plupart soutenus par les pouvoirs publics, par le biais de divers mécanismes incitatifs fiscaux ou réglementaires. C’est un élément fondamental préalable à la décision de création, ces marchés étant par nature fortement instables, puisque susceptibles de basculer sans prévenir, au gré des politiques économiques et industrielles ;
  • la plus-value environnementale d’une nouvelle offre de produits, même si elle est bien réelle, devra faire l’objet d’une démarche spécifique pour convaincre le prospect, qui pourra être davantage sensible à d’autres caractéristiques (qualité, durabilité, design, coût, etc.). Le produit ne bénéficiera alors pas (ou bien rarement) naturellement d’un avantage compétitif du simple fait d’être « écologique ».

Dans cette aventure de la création d’éco-entreprise, il sera plus que nécessaire de savoir et vouloir s’entourer de professionnels pour mener le projet à bien, tels que les acteurs publics ou privés du soutien à la création d’entreprise et du financement. Structurés aux niveaux local, régional ou national, ils seront d’une aide utile s’ils sont mobilisés efficacement.
Les créateurs ayant tendance à sous-estimer leurs besoins de départ, la question du financement est fondamentale. En fonction de la complexité du projet, le créateur d’entreprise, véritable « homme-orchestre » pluridisciplinaire de l’entreprise, devra aussi s’entourer de compétences complémentaires aux siennes et accepter de revoir son projet à l’aune de leur expertise. Un positionnement qui s’avérera toujours judicieux, et rassurera les partenaires.