Nous connaître

L’optimisation du pilotage des réseaux énergétiques : interview de Roland Baviere, co-encadrant des deux thèses

Mis à jour le 01/06/2018

Zoom sur deux thèses « Modélisation dynamique et gestion avancée de réseaux de chaleur » de Loic GIRAUD et « Modélisation et gestion flexible de la demande dans les réseaux de chaleur » de Nadine Aoun.

Dans quel cadre s’inscrivent ces deux thèses ?

Les deux thèses « Modélisation dynamique et gestion avancée de réseaux de chaleur » de Loïc Giraud et « Modélisation et gestion flexible de la demande dans les réseaux de chaleur » de Nadine Aoun s’inscrivent dans le cadre de recherches bilatérales menées conjointement par le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) et des opérateurs de grands réseaux de chaleur français. L’objet de ces recherches est de formuler les briques algorithmiques nécessaires au développement d’un outil logiciel d’aide à la décision pour le pilotage optimisé de ces réseaux d’énergie.

L’ambition est, qu’à terme, l’opérateur s’appuie en temps réel sur les suggestions de l’outil pour répondre à des questions très opérationnelles telles que « Quelle puissance thermique produire ? » ou bien encore « Quel niveau de température choisir pour distribuer efficacement la chaleur par le réseau ? ». Au démarrage de ces travaux, il n’existait pas d’outil de gestion permettant d’optimiser simultanément les domaines de la production, de la distribution et de la consommation. Nous avons donc cherché à combler ce manque en proposant un système capable de minimiser les couts et les impacts environnementaux de la production tout en répondant à la demande des clients et aux différentes contraintes de système.
 
Aperçu de la simulation dynamique du réseau de chaleur de Grenoble effectuée avec le logiciel PEGASE
Télécharger le descriptif détaillé

Quels résultats à ce jour ?

Le logiciel Pégase développé à la suite de la thèse de Loic Giraud vise précisément à optimiser simultanément la production et la distribution de chaleur. Évalué en environnement virtuel au cours de la thèse, une expérimentation a ensuite été menée au cours de la saison de chauffe 2016/2017 par le CEA et la Compagnie de chauffage intercommunale de l’agglomération de Grenoble autre partenaire financeur du projet.
 
Un développement ultérieur du module Pégase consiste à étendre son périmètre d’action à la gestion de la consommation. C’est l’apport de la thèse de Nadine Aoun qui développe une modélisation et une gestion flexible de la demande, offrant ainsi des marges de manœuvre pour la production tout en maitrisant le confort thermique des consommateurs. Cette stratégie de contrôle avancée sera testée à l’échelle d’un bâtiment de Grenoble au cours de la saison de chauffe 2018-2019.
 

Pourquoi avez-vous sollicité l’ADEME et qu’apporte cette collaboration ?

L’ADEME, au travers de ces différentes collaborations, contribue aux financements de nos recherches et nous permet également de répondre aux demandes que nous adressent les opérateurs. Nos thématiques de recherche se marient ainsi naturellement. 

Contact 
Roland BAVIERE