Nous connaître

Édito

Mis à jour le 05/10/2017

Toutes les prospectives convergent. Les acteurs du « monde du vivant » ont un rôle incontournable dans la mise en œuvre de la transition énergétique et écologique de notre société.

Les enjeux sont multiples : sécurité alimentaire, lutte contre le changement climatique, développement des produits biosourcés, développement des énergies renouvelables, préservation des milieux et de la biodiversité… Si la bioéconomie apporte des solutions importantes à l’évolution de nos sociétés, les bénéfices environnementaux ne sont pas systématiques et dépendent des orientations et des systèmes de production mis en œuvre. Il s’agit sur ce domaine, comme pour tous les autres, de rechercher en permanence des équilibres entre les services rendus (alimentation, production de biomasse, stockage de carbone…), et les impacts environnementaux (émissions de gaz à effet de serre, pollution des milieux naturels, érosion de la biodiversité…) générés par leurs activités. Dans ce domaine, ces arbitrages sont plus complexes et nécessitent de nouvelles approches et des innovations techniques comme organisationnelles.

Cette lettre Recherche illustre comment l’ADEME contribue à orienter les acteurs de la bioéconomie en soutenant l’acquisition de connaissance, l’innovation, et le déploiement de solutions. Rendez-vous le 5 octobre à Paris afin d’échanger sur les travaux de recherche pour une bioéconomie durable au service de la transition écologique et énergétique.

Édito de Marie-Christine Prémartin, Directrice Exécutive des programmes de l'ADEME

Mots-clés : TRANSITION ENERGETIQUE