Nous connaître

La transition énergétique au cœur de l’ADEME

Mis à jour le 21/06/2016

L'avenir de notre planète passe par une société de la sobriété et par la responsabilisation des acteurs. Tous les enjeux sont interdépendants : énergie, déchets, qualité de l'air, préservation des ressources...

Avec le projet de loi relatif à la transition énergétique, les Investissements d'Avenir, les initiatives menées par des acteurs pionniers sur les territoires, notre société s'organise pour atteindre l'objectif du facteur 4 en 2050.

La transition énergétique

La transition énergétique implique une utilisation rationnelle et efficace de toutes les ressources, parmi lesquelles la sollicitation des régulations naturelles (climat, écosystèmes) et la résilience face aux aléas climatiques.
La transition énergétique touche plusieurs domaines et relève de différents moyens d’action.

Les domaines concernés

  • la rénovation thermique des bâtiments ;
  • l’adaptation des transports et de l’aménagement des territoires ;
  • la production, le stockage et les usages des énergies ;
  • la préservation et la restauration des écosystèmes ;
  • l’économie circulaire ;
  • la moindre dépendance aux ressources rares.

Engager la transition écologique, c’est adopter un nouveau modèle économique et social, un modèle qui renouvelle nos façons de consommer, de produire, de travailler, de vivre ensemble.


 

Les principaux leviers

  • l’innovation technologique et organisationnelle, la recherche et développement et les procédés industriels : il est essentiel de travailler sur tous les procédés permettant d’économiser les ressources naturelles. Or, les techniques de production de 2030 se décident aujourd’hui : investissements, formation, intégration des innovations jusqu’aux consommateurs et utilisateurs ;
  • les changements de comportement afin de faire évoluer nos modes de vie et de consommation ;
  • l’orientation des financements publics et privés avec une évaluation des impacts et de la rentabilité sur le long terme ;
  • l’aménagement du territoire, la préservation des écosystèmes et les infrastructures économes.

Investissements d'Avenir

Depuis 2010, l'ADEME s’est vue confier par l’État la gestion de quatre domaines clés du Programme des Investissements d’Avenir (PIA), piloté par le Commissariat général à l’investissement : énergies décarbonées et chimie verte, véhicules et mobilité du futur, réseaux intelligents, économie circulaire.

Il a pour objectif d'appuyer les expérimentations préindustrielles et la réalisation de démonstrateurs ou de premières industrielles qui doivent accélérer la transition énergétique et écologique.

Pour chacune des thématiques, l’ADEME lance des appels à manifestations d’intérêt (AMI) encadrés par des feuilles de route stratégiques. Les entreprises sont les principales bénéficiaires des Investissements d’Avenir, recevant 85 % des montants attribués. Plus de 50 % des entreprises sélectionnées sont des TPE, des PME ou des entreprises de taille intermédiaire (ETI).