Nous connaître

Faits marquants de l'ADEME

Mis à jour le 17/05/2018

Chaque année, l’ADEME produit, dans le cadre de son contrat d’objectifs avec l’État, un document de synthèse des principales données chiffrées illustrant son activité.

Rapport d'activité 2017 de l'ADEME

Deux ans après la COP21, le One Planet Summit (co-organisé par la France, les Nations unies et la Banque mondiale) a redonné de l’élan à la lutte contre le réchauffement climatique, en invitant les acteurs de la finance publique et privée à s’engager davantage dans l’action.

L’ADEME a souhaité faire avancer les initiatives de l’Agenda mondial de l’action pour le climat. Créer des villes durables sera l’un des enjeux majeurs à venir ; plusieurs projets soutenus par l’Agence en Indonésie, en Afrique et en Chine démontrent déjà l'étendue des possibles.

À Bonn, lors de la COP23, l’ADEME a été partenaire de plusieurs événements en marge, notamment autour du projet MobiliseYourCity, portant sur développement des mobilités douces, ou sur l’Alliance mondiale pour le Bâtiment et la Construction, qui démocratise l’accès à l’énergie ou à l’éclairage.
 
 

Programme des investissements d’avenir : bilan 2010-2017

Ce document présente la mission Recherche, développement et innovation de l’ADEME et dresse en particulier le Bilan très riche des sept années du Programme d’investissements d’avenir (PIA) opéré par l’Agence. Il fournit tous les chiffres-clés du PIA 1 et 2 (2010-2017) et présente les résultats à date de projets innovants financés dans les différentes thématiques du PIA : les énergies renouvelables, le stockage et les réseaux intelligents, le bâtiment, la chimie du végétal, les transports et la mobilité, l’économie circulaire et les déchets, l’agriculture... Plus de 30 projets portés par des PME ou de grands consortiums lauréats des appels à projets lancés par l’ADEME sont illustrés dans cette brochure.

Depuis 2010, le PIA impulse une vraie dynamique d’innovation au sein des acteurs économiques de la transition énergétique et écologique. Avec les 85 appels à projets lancés par l’ADEME, ce sont 745 projets, dont 322 portés par des PME, qui ont pu voir le jour. Le PIA ADEME a ainsi démontré sa capacité à mobiliser les entreprises sur des créneaux porteurs et à agir en véritable catalyseur de la croissance verte en faisant émerger, structurer et développer les filières industrielles de demain ou accompagner l’émergence de nouveaux marchés. À ce titre, il est particulièrement structurant pour les start-up et les PME, qui bénéficiaient depuis 2015 d’un dispositif spécifique « Initiative PME » créé par l’ADEME en vue de soutenir leur innovation.

Les projets soutenus ouvrent également la voie à de nouveaux modèles économiques et sont une véritable opportunité de croissance et de création d’emplois.
 
 

Rapport d'activité 2016 de l'ADEME

L’année 2016 doit résolument nous inciter à l’optimisme. Si l’Accord de Paris signé en décembre par 195 Etats adressait un signal politique fort, son entrée en vigueur moins d’un an plus tard montre une réelle prise de conscience collective de l’urgence d’agir contre le réchauffement climatique. Une dynamique a été enclenchée dont l’élan ne retombe pas. La COP22 qui s’est tenue à Marrakech en novembre a témoigné de cet engagement essentiel pour la transition écologique, de la part des Etats mais aussi de la société civile, des entreprises aux ONG, en passant par les territoires. Même si le contexte géopolitique mondial incertain suscite de l’inquiétude à certains égards, il apparaît que ce mouvement est bel et bien irréversible. 

2016 a été l’année la plus chaude sur la planète depuis le début du relevé des températures en 1880. C’est un triste record qu’il faut mettre en regard de plusieurs bonnes raisons d’espérer. Les trois-quarts des Français souhaitent que les engagements de la COP21 soient respectés et soutiennent le développement des énergies renouvelables. Un pas est fait pour aller vers un nouveau modèle de société, plus économe de nos ressources. Nos concitoyens comprennent de plus en plus que la sobriété n’est pas synonyme de retour à l’âge de pierre. Il s’agit d’inventer un nouvel art de vivre, tout aussi désirable que l’ancien, mais moins destructeur pour l’environnement et la santé.

C’est dans le changement choisi et assumé de nos comportements, associé à l’acceptation des innovations technologiques, que se trouve un des leviers de la transition énergétique et écologique. Par ses campagnes grand public sur la lutte contre le gaspillage alimentaire ou les éco-gestes pour utiliser moins d’énergie, l’ADEME accompagne cette évolution des modes de vie et de consommation.