ADEME délégation Bretagne / Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie
Site National de l'ADEME Retour sommaire de l'ADEME Bretagne
   MENU : L'ADEME Bretagne  MENU : Nos actions phares  MENU : Chiffres clés  MENU : Prêts d'outils à l'Ademe Bretagne  MENU : Actualité - Agenda de l'Ademe Bretagne  
 illustration : trame transparente
Accueil / Editions / Newsletter / Espace Presse / Contactez-nous / Plan du site  illustration : trame transparente
       
    Puce ACTIONS PHARES  
       
 1 LA BIOMASSE  
 2 L'ENERGIE EOLIENNE  
 3 LE BOIS  
 4 LE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE  
 5 LE SOLAIRE THERMIQUE  
 
 Schéma d'explication de l'effet de serre
  L'effet de serre représente une grave menace  
     
     
   POUR EN SAVOIR PLUS   
  L'énergie éolienne : un choix de société.  
  Une filière économiquement prometteuse.  
  Le montage de projet de parc éolien.  
  La technique.  
  Éolien : chiffres clés  
  Carte du potentiel éolien en Bretagne  
     
     
     
     
     


… énergies renouvelables  
 Rubrique : l'énergie L'ÉNERGIE ÉOLIENNE
 
     
   01  L'énergie éolienne : un choix de société  
     
  Lutter contre le changement climatique
Essentiellement dû à la combustion de colossales quantités d'énergie fossile, l'effet de serre représente une grave menace. Conscients de ce problème, de nombreux pays de la Communauté Internationale ont pris l'engagement de réduire les émissions de dioxyde de carbone pour stabiliser la concentration des gaz à effet de serre dans l'atmosphère. La promotion des énergies renouvelables est un des moyens d'atteindre cet objectif.

L'énergie éolienne évite les émissions de dioxyde de carbone, d'oxyde d'azote et de dioxyde de soufre. Chaque unité d'électricité produite par la force du vent remplace une unité d'électricité produite par d'autres moyens plus polluants.

La France s'engage
L'adoption de la Directive européenne, fixant pour la France un objectif de 21% de taux de couverture de la consommation électrique par énergies renouvelables d'ici 2010, ainsi que l'annonce des nouvelles conditions d'achat du kWh éolien constituent deux événements majeurs susceptibles d'accélérer fortement le développement de l'énergie éolienne en en Bretagne.

L'objectif strictement minimal affiché par l'État français, en terme de puissance éolienne installée d'ici 2010, est donc de 5 000 MW. Cependant, la France devant passer de 15% à 21% de taux de couverture de la consommation électrique par source renouvelable, il sera nécessaire de produire 40 à 45 TWh à l'aide des différentes filières EnR, dont 25 à 30 TWh à partir de l'éolien.
L'objectif du Gouvernement français se veut prudent et réaliste. Il est raisonnable d'envisager une fourchette d'objectifs compris entre 6 000 et 10 000 MW.

Des conditions économiques favorables au développement de la filière
La nouvelle tarification d'achat du kWh éolien pour des puissances inférieures à 12 MW (0,08 €/kWh pendant 5 ans, puis recalage entre 0,03 et 0,08 €/kWh sur les dix années suivantes de manière à obtenir, en moyenne, sur 15 ans, entre 0,05 et 0,08 €/kWh en fonction de la qualité des sites) constitue un indicateur de première importance quant aux moyens mis en œuvre par le Gouvernement pour atteindre les objectifs de la France.

Le principe d'un tarif fixe et le niveaux de prix fixé doit permettre de réaliser des projets dans des conditions économiques satisfaisantes en terme de rentabilité et de durée d'amortissement.
 Informations complémentaires  Plus d'info sur le site du ministère de l'industrie

Une énergie propre et renouvelable
L'énergie éolienne produit de l'électricité sans engendrer de pollution, gaz nocifs, effluents, déchets… Elle n'a aucun effet néfaste sur les populations, ni pour les générations à venir.
Sur un site éolien, seul 1% de la surface est occupé par les machines. Le site peut presque toujours poursuivre son activité industrielle ou agricole. Les éoliennes sont construites rapidement et sans nuisance pour le site qui après déconstruction retrouve très facilement son état initial.

Une diversification qualitative, quantitative et géographique
des ressources énergétiques
Les pouvoirs publics, se sont donnés pour objectif de disposer à l'horizon 2020 - lors du renouvellement du parc de centrales nucléaires - d'autres ressources en électricité que le nucléaire (79% de la production électrique française) ou l'hydraulique (14%). Le soutien à la création d'une filière éolienne économiquement viable participe d'une politique plus générale de diversification et décentralisation des moyens de production des ressources énergétiques.

L'électricité éolienne est une source d'énergie complémentaire, non garantie, puisque le vent ne souffle pas de façon constante, mais dont les périodes de production très probables (jours venteux d'hiver) correspondent à ceux où la demande en électricité est la plus forte sur les réseaux.
 Informations complémentaires  Plus d'info : Diagramme de production décentralisée et centralisée

Une centrale nucléaire produit beaucoup d'électricité sur un même site, d'où un important réseau de distribution de lignes haute tension. L'électricité produit par les sites éoliens, injectée directement sur le réseau de distribution, relève d'un système d'approvisionnement électrique différent.
 
 ADEME Région Bretagne  
 ADEME Région Bretagne
 
 Agence MBA-Multimédia   ADEME BretagnelNos actions phareslPorteurs de projetslChiffres cléslPrêts d'outilslActu-agendalContact
  Habillage